Draineurs naturels : quelles solutions pour un drainage efficace ?

l'artichaut, un draineur naturel

Qu’est-ce qu’un draineur naturel ?

Les draineurs sont des substances permettant d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme. Ces substances sont parfois appelées détoxifiants. Elles ont pour but de décontaminer le corps.

Pourquoi faire une cure de drainage ?

Les cures drainantes ont pour but de nettoyer l’organisme, pour l’aider à être plus résistant aux agressions extérieures. Une détoxication permet aux différents organes d’évacuer plus facilement les déchets accumulés et donc de régénérer l’organisme. Physiquement, les draineurs aident à retrouver la forme, physique et d’améliorer l’immunité.
Les draineurs aident l’organisme, quand les systèmes d’élimination sont débordés.

Quelles sont les causes d’accumulation des toxines ?

  • Les causes d’accumulation des toxines dans l’organisme sont nombreuses. Parmi les plus fréquentes, on trouve :
  • Le stress et la fatigue
  • La consommation de substances dont l’excès est nocif pour l’organisme, telles que le tabac, l’alcool, les aliments trop gras, trop sucrés ou trop salés
  • Les déséquilibres alimentaires et une consommation de nourriture trop riche
  • Une activité physique insuffisante
  • La pollution

Lorsque des toxines sont présentes dans le corps, le foie filtre et élimine les substances chimiques ingérées par l’organisme.

Dans le cas où les toxines sont trop nombreuses, les draineurs aident le foie et ont un effet thérapeutique à part entière. En cas d’excès, d’une mauvaise hygiène de vie ou encore de présence de certaines pathologies, les cures drainantes sont indispensables.

Quel est l’intérêt d’un draineur naturel ?

Les draineurs naturel permettent d’entraîner un processus appelé détoxication ou détoxification. Il s’agit d’une action métabolique qui consiste à transformer une substance toxique en un dérivé capable d’être éliminé par les matières fécales et / ou par les urines.

Cette activité, bien que réalisée par les cellules intestinales et rénales est assurée en grande partie par le foie.

L’élimination concerne des xénobiotiques (étrangers à l’organisme), ainsi que des produits du métabolisme (déchets).

La plupart des molécules toxiques sont liposolubles et ne peuvent être transportées telles quelles dans le sang. Elles s’accumulent donc dans le tissu adipeux, au niveau des graisses périphériques et du système nerveux lorsque les capacités du foie sont saturées.

Par où sont éliminées les toxines ?

Les différentes toxines présentes dans le corps sont éliminées par ce que l’on appelle les émonctoires. Ces émonctoires sont :

  • La peau et le sébum
  • Les poumons
  • Les reins à travers la production d’urine
  • Le tube digestif à travers la production de fèces et de bile

Quand faire une cure drainante ?

Les signes d’une présence de toxines surabondantes dans l’organisme sont nombreux.

  • Fatigue, asthénie et réveils nocturnes
  • Malaises, myalgies, céphalées et maux de tête
  • Sensibilité exacerbée aux solvants chimiques (essences, parfums) avec nausées et vomissement éventuellement, voire migraines, allergies
  • Faible résistance au stress, (voir rôle des plantes adaptogènes) et aux activités physiques
  • Neuropathie
  • Problèmes digestifs, mauvaise haleine, difficulté à perdre du poids, constipation (très néfaste car les toxines restent de manière prolongée dans l’organisme)

Pourquoi éliminer les toxines ?

Lorsque l’organisme n’arrive pas à éliminer au fur et à mesures les toxines, celles-ci sont stockées. Quand les toxines sont présentes en quantité importantes dans l’organisme, cela peut entraîner une souffrance, voire une mort cellulaire et une souffrance au niveau de l’organisme. Au fur et à mesure des pathologies au niveau des organes peuvent apparaître.

Dans quels domaines est-il intéressant de drainer ?

Les cures drainantes et draineurs naturels sont traditionnellement utilisés dans plusieurs cas. Ils permettent d’effectuer un nettoyage et une évacuation des toxines présentes en trop grande quantité dans l’organisme.

  • En dermatologie : dans les acnés, eczémas, psoriasis, furonculose ou autres affections de la peau. Un nettoyage de la peau est donc à effectuer.
  • En rhumatologie : dans les arthroses, la goutte, les tendinites. Le drainage permet souvent de soulager les douleurs, les articulations étant considérées comme un cul-de-sac métabolique.
  • Dans les surcharges métaboliques : hyperlipidémie, cholestérol, goutte, syndrome métabolique, diabète, obésité, lithiases urinaires ou vésiculaires.
  • Toutes les infections traînantes ou chroniques : sinusites, broncho-pneumopathies obstructives, infections urinaires ou prostatiques.
  • Lors de chimiothérapies, chez les polymédicamentés, après des interventions chirurgicales.

Les plantes drainantes en phytothérapie

La phytothérapie, c’est-à-dire l’étude des effets des plantes médicinales pour l’organisme, permet d’améliorer les problèmes de santé au quotidien, de manière naturelle. C’est une solution utilisée comme alternative ou complément aux traitements de la médecine dite classique ou conventionnelle. Pour ce qui est du drainage et de la détoxication de l’organisme, plusieurs plantes sont couramment utilisées. Les plantes drainantes sont nombreuses et elles permettent de solliciter l’ensemble des émonctoires de l’organisme.

En voici quelques exemples :

  • Pour le foie et la vésicule biliaire : l’artichaut, le radis noir, le chardon marie, le romarin ou encore le desmodium
  • Pour les reins : l’orthosiphon, la piloselle, le bouleau, le pissenlit ou l’ortie
  • Pour le pancréas : la fumeterre, le noyer ou le fenugrec
  • Pour la peau : la pensée sauvage, la bardane, la bourrache
  • Pour les intestins : la mauve, la guimauve, le bouillon blanc
  • Pour les articulations : la reine des prés ou le cassis
  • Pour les poumons : le bouillon blanc, la mauve ou l’aunée

Quelles recommandations avant de commencer un drainage ?

Selon l’état de la personne, le drainage n’est pas un acte anodin. Une cure de drainage mal préparée peut dans certains cas se montrer plus nocif que bénéfique. Par exemple, drainer un calcul biliaire avec une plante comme l’artichaut, sans s’assurer qu’il n’y a pas aussi de calcul vésiculaire, peut entraîner un risque d’expulsion de celui-ci dans le canal cholédoque.

Un drainage ne doit pas être continu. Il peut à la longue être dommageable, car il peut fatiguer l’organisme. Il est parfois recommandé de soutenir le foie et de le régénérer avec du chardon marie ou du desmodium avant de le détoxifier.

Le drainage ne doit donc pas être fait à l’aveugle, mais faire partie intégrante d’une démarche de prise en charge phytothérapique.

Quels conseils alimentaires pendant une phase de drainage ?

Adopter une alimentation saine quand on pratique un drainage est la base de l’équilibre de l’organisme.

Un drainage a pour but de stimuler un émonctoire, c’est-à-dire un organe d’élimination des déchets. Cette stimulation a pour but de nettoyer l’organisme et de retrouver une meilleure santé

Le drainage commence tout d’abord par une prise de conscience de l’importance de notre alimentation sur notre santé globale. Il faut savoir identifier les nutriments nécessaires à notre organisme. C’est pourquoi l’apport en glucides, protéines et lipides journalier doit être équilibré et suffisant sans être excessif.

Quels remèdes de grand-mère pour un drainage naturel ?

D’une manière générale il est recommandé de boire et de s’hydrater pour un effet drainant sur l’organisme. Le recours à des boissons et aliments riches en eau, ou ayant un effet diurétique sont conseillés. Parmi ces éléments :

  • L’eau, évidemment
  • Les jus de légumes (betteraves, carottes, choux, concombres, …)
  • Les jus de fruits (citron, oranges, pastèque, melon, …)
  • Les thés verts, tisanes et infusions
  • Les légumes frais riches en eau

Tous ces aliments ou boissons permettront une meilleure circulation globale (rétention d’eau, mauvaise circulation sanguine), du fait de leur action dépurative. Les cures de drainage et détox jouent aussi un rôle indirect sur l’aspect extérieur. Ils permettent de « dégonfler », de s’attaquer aux kilos superflus, de retrouver un ventre plat ou une peau plus saine.

Quels sont les aliments à privilégier durant les périodes de drainage ?

La prise de conscience de l’importance d’une alimentation de qualité est une première étape pour adopter une hygiène alimentaire plus saine. Cela passe par une alimentation variée, équilibrée et censée et la consommation d’aliments bénéfiques, tels que :

  • Les fruits et légumes, de préférence de saison
  • Les céréales complètes
  • Les huiles alimentaires insaturées telles que l’huile d’olive

Quels sont les aliments à éviter durant les périodes de drainage ?

A l’inverse des produits cités précédemment, certains sont à limiter, voire à proscrire dans certains cas, pour un drainage efficace. Parmi ces aliments à éviter :

  • Les protéines animales
  • Les laitages de brebis, chèvre, mais surtout de vache
  • La consommation d’alcool, sodas, café, tabac
  • Les produits industriels transformés (biscuits, plats préparés, sauces, bonbons et chewing-gums, …)
  • Les aliments raffinés telles que les farines blanches, très riches en gluten et irritantes pour l’intestin, le sucre blanc ou le lait de vache.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que l’alimentation est question d’équilibre. Certains de ces éléments cités ci-dessus ne sont pas mauvais en soit pour la santé. C’est l’excès de consommation de ces substances qui peut être néfaste.

Les organes tels que les intestins s’entretiennent. Il faut les entretenir, les bichonner et le consolider en cas de faiblesse passagère.

Lors de certaines périodes, lorsque l’alimentation ne suffit pas à combattre certaines affections, des compléments alimentaires peuvent aider. C’est le cas des draineurs naturels, qui peuvent apporter un soutien à l’organisme dans l’élimination des toxines.

Pour toutes ces étapes alimentaires, les naturopathes, diététiciens ou nutritionnistes peuvent conseiller sur les compléments alimentaires et plantes adaptées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire