Produit ajouté.

Les bienfaits du Cassis

Baies de cassis avec feuilles

Description botanique du cassis

Taille : buisson allant jusqu’à 2 m de hauteur : branches pâles et dures.

Feuilles : feuilles très aromatiques, palmées, divisées en 3 à 5 lobes triangulaires à bords dentelés et avec d’abondantes glandes résineuses sur le dos.

Fleurs : vertes à l’extérieur et jaune-rouge à l’intérieur, forment des grappes denses terminales suspendues, hermaphrodites et parfois unisexuées.

Fruits : petites baies noires, au goût aigre-doux, et ont des morceaux de calice collés.

Il appartient à la famille des Saxifragacées (Grossulariacées).

Origine géographique et récolte

Le cassis est originaire d’Europe centrale et occidentale et du nord de l’Asie. En Espagne, on le trouve dans les montagnes du nord, du nord-est et du centre de la péninsule Ibérique. Il se propage à travers les forêts riveraines, les sols boueux et riches. Il est cultivé dans les jardins des zones tempérées. Le cassis fleurit au printemps. Les feuilles sont récoltées à des fins médicinales en juin. Les baies sont récoltées mûres et lorsqu’elles sont noires. Les fruits peuvent être consommés frais, en gelées ou confitures, et leur jus peut être transformé en sirops.

Parties utilisées en phytothérapie

En phytothérapie, on utilise les feuilles de cassis, les baies ainsi que les bourgeons. On peut également utiliser l’huile essentielle, qui est produite à partir des pépins.

Comment consommer le cassis ?

Le cassis est une plante médicinale aux nombreuses vertus thérapeutiques notamment grâce à sa teneur antioxydants, notamment d’anthocyanines. Les anthocyanines donnent au cassis sa couleur foncée caractéristique et combattent les radicaux libres dans l’organisme, réduisant ainsi le stress oxydatif et les dommages cellulaires. C’est une plante médicinale très utilisée en phytothérapie et herboristerie.

Il existe plusieurs façons de consommer le cassis :

  • En tisane et infusion : laisser infuser des feuilles séchées ou bourgeons séchés dans une eau bouillante pendant plusieurs minutes. Il est possible de consommer plusieurs tasses dans la journée.
  • En décoction : mélanger des feuilles de cassis avec de l’eau et faire bouillir une dizaine de minutes.
  • Sous formes de gélules ou de comprimés, sous formes d’extrait sec
  • D’autres galénique existent, tel que les teintures mères, les sirops, les extraits fluides…

Les bienfaits du cassis

Le cassis est un fruit très connu. Cette petite baie noire et brillante, célèbre pour son arôme et son goût. Il est largement utilisé en cuisine, particulièrement dans les préparations sucrées à base de fruit ou sous forme de liqueur. Mais saviez-vous que le cassis est aussi traditionnellement utilisé pour ses vertus et ses principes actifs en phytothérapie. Le cassis est une plante médicinale, connue pour soutenir les bienfaits suivants :

Soulager les douleurs articulaires et lutter contre les allergies

  • La plante a un effet anti-inflammatoire et antirhumatismal : elle atténue les douleurs articulaires, les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, la goutte et les allergies.
  • Le cassis et ses flavonoïdes ont une action stimulante importante sur les glandes surrénales et la production de substances corticoïdes. Ces substances ont des propriétés anti-allergiques, anti-inflammatoires et antalgiques et interviennent dans les processus inflammatoires.
    Les flavonoïdes ont une action vitamine P (protection des vaisseaux sanguins), grâce aux anthocyanes dans la pelure. Les flavonoïdes (quercétol et kaempférol) possèdent une propriété anti-inflammatoire.
  • L’Agence Européenne du Médicament reconnaît l’usage des feuilles et baies de cassis pour aider à soulager les douleurs de type articulaires.
  • Le cassis aide à soulager et à apaiser les articulations douloureuses.
  • Le cassis contient des proanthocyanidines (qui sont des précurseurs de tanins) et sont impliqués au niveau du processus inflammatoire.
  • Les feuilles de cassis aident à maintenir des articulations mobiles, flexibles et souples.
  • Le cassis est une aide en cas d’allergie, car il est anti-inflammatoire et à un effet cortison-like (il agit un peu comme de la cortisone naturelle).

Lutter contre les inflammations de l’hiver

  • La plante est un excellent remède traditionnel contre les bronchites et les sinusites.
  • Le cassis est une plante très riche en vitamine C, jusqu’à trois fois plus que l’orange. Cette concentration et teneur en vitamine C ainsi que la richesse en tanins des baies, font de cette plante un allié pour soutenir l’organisme en cas d’états grippaux, de rhume, de maux de gorge ou d’affections au niveau de la bouche.
  • Les bourgeons de cassis ont une propriété anti-inflammatoire sur le système respiratoire.

Participe à l’élimination

  • Le cassis possède un effet diurétique : il contribue à éliminer le sel et l’eau en excès dans l’organisme.
  • Le cassis, et plus particulièrement ses bourgeons, contribuent à l’élimination des toxines et des déchets.
  • Son action diurétique permet de favoriser l’élimination urinaire.

Lutter contre le stress

  • Cette plante médicinale est utilisée pour son effet antistress, car elle soutient la sécrétion de cortisol.

Baisser la tension artérielle

  • Les feuilles de cassis agissent comme fluidifiant sanguin, elles contribuent à faire baisser la pression artérielle.
  • L’huile de pépin de cassis est riche en acides gras (notamment en oméga 3 et 6), qui possèdent une action hypotensive, c’est-à-dire qui aide à diminuer la pression ou tension sanguine.
  • Le cassis aide aussi à réguler la circulation sanguine.
  • Les feuilles de cassis soutiennent les vaisseaux sanguins, en les renforçant. De plus, la plante participe à limiter la formation des caillots sanguins.

Participer à la beauté de la peau

  • Le cassis est souvent utilisé pour son action bénéfique sur la peau. Ses propriétés anti-inflammatoire et astringente aident à réduire l’inflammation, les irritations et l’excès de sébum.
  • Les feuilles de cassis s’utilisent pour les problèmes de peau (acné, rougeur, irritations, taches de vieillesse).

Le cassis possède d’autres propriétés thérapeutiques et médicinales :

  • Il est riche en vitamines et minéraux : c’est un fruit anti-fatigue et anti-infectieux.
  • Il a une propriété antioxydante.
  • Il participe à la bonne santé des os.
  • Il aide à réduire la sensation de jambes lourdes et participe à une bonne circulation sanguine et veineuse.
  • Il agit comme tonus général : pour aider à lutter contre les stress. Ses propriétés de tonique son également bénéfiques pour soutenir les défenses immunitaires.
  • Il peut être utilisé en appui pour aider à la perte de poids et maintenir un poids de forme.
  • Enfin, il peut aider à la digestion.

Usages du cassis

Feuilles

  • Articulations : en cas de rhumatismes, arthrite, arthrose, arthralgie et inflammation des articulations osseuses, grâce à aux antioxydants présents dans les feuilles.
  • Pour l’hyperuricémie, les crises de goutte et la régulation de l’acide urique.
  • Hyperazotémie (excès de substances azotées dans le sang).
  • Troubles rénaux et de la glande surrénale, infections urinaires (cystite, urétrite, urétérite, pyélonéphrite) prévention de la lithiase urinaire, lithiase rénale (calculs rénaux), etc.
  • Oligurie, œdèmes et surcharge pondérale dus à la rétention d’eau.
  • Thérapies dépuratives.
  • Diarrhée.
  • Hypertension artérielle.
  • Traditionnellement utilisé comme antihistaminique naturel, contre les allergies.
  • Migraine.
  • Toux improductive, laryngite, rhume.
  • En médecine populaire, il est recommandé en cas de gastrite et dyskinésie biliaire.
  • Les feuilles étaient utilisées dans les temps anciens comme substitut du tabac. Avant de les broyer, il est recommandé de choisir les plus sains et les plus secs.
  • Lésions cutanées, blessures, ulcérations cutanées ou buccales, parodontopathie, brûlures, pharyngite, dermatite, érythème, démangeaisons.
  • Ulcérations cornéennes, blépharite, conjonctivite.
  • Vulvovaginite.
  • Piqûres d’insectes (feuilles de poubelle sur la morsure).

Fruit

  • Carence veineuse, varices, hémorroïdes, prévention des phlébites et thrombophlébite, œdème des membres inférieurs par stase veineuse.
  • Perméabilité capillaire, fragilité capillaire.
  • Rétinite pigmentaire, myopie progressive, héméralopie (dégradation de la vision à la lumière du jour).
  • Améliore la vision nocturne (prescrite avec la myrtille).
  • Athérosclérose.
  • Accidents cérébraux-vasculaires.
  • Perte d’appétit, convalescences de maladies fébriles et infectieuses.
  • Rhumatismes, goutte et calculs rénaux.
  • Rhume et toux communs.

Aux doses élevées, l’extrait de fruit peut accélérer le transit intestinal.

Huile

  • Hypercholestérolémie.
  • Prévention de l’athérosclérose.
  • Syndrome prémenstruel et symptômes de la ménopause.
  • Dermatite, ichtyose, sécheresse et vieillissement cutané.

Le cassis peut être associé à d’autres plantes médicinales, tel que le Thym, la Menthe poivrée, la Camomille, l’Aubépine, le Sureau, la Lavande, l’Hibiscus, le Fenouil, ou encore la Mélisse.

Nous vous conseillons les produits suivants

extrait de cassis

Extrait de Cassis

Aide par une action anti-inflammatoire. Agit sur les troubles articulaires, de l'immunité, si allergies,...
11.95
Promo ! alerdin
-12%

Alerdin

Conseillé pour aider à lutter contre les troubles allergiques. Action antihistaminique.
16.90
sirop pectosor plus

Pectosor Plus Sirop

Remplace le Sirop de Propolis (formule inchangée). Aide au confort respiratoire, adoucit la gorge.
8.95
close icon Mes points