Produit ajouté.

Les bienfaits de la Reine-des-Prés

Il s’agit d’une plante vivace dotée d’un épais rhizome souterrain horizontal, à partir duquel les feuilles et les tiges poussent au printemps, atteignant jusqu’à 1,5 m de hauteur. Elle appartient à la famille des Rosacées.

Photo de Reine des prés pour illustrer les bienfaits de la plante

Description botanique

Tiges : angles vifs et de section prismatique, teintées de rouge.

Feuilles : les feuilles sont alternes, en forme de pinnules ; les feuilles basales sont composées de 8 à 20 paires de grandes folioles et d’un grand nombre de petites. Les feuilles supérieures, moins nombreuses, sont réparties en 2 à 3 paires de grandes folioles et de nombreuses paires de folioles plus petites. Toutes les folioles sont de forme ovale, avec une base asymétrique, un apex aigu et une marge doublement dentelée, de 2 à 8 cm. Elles sont généralement vert foncé, glabres sur le dessus et tomenteuses, argentées sur le dessous (densément couvertes de longs poils unis et entrelacés). La foliole terminale est le plus souvent divisée en trois parties. Les stipules sont apparentes, bien développées et auriculées.

Fleurs : les fleurs, d’un blanc jaunâtre, mesurent jusqu’à 5 mm de diamètre et sont disposées en inflorescences ramifiées en corymbe.

Corolle : la corolle a 5 pétales blancs de 2-3 mm de long ; elle a de nombreuses étamines longues avec des anthères arrondies et 6 ou 7 styles blanchâtres.

Branches : les branches extérieures sont plus longues que les branches intérieures, légèrement parfumées avec 5 sépales fermement attachés à la base.

Fruit : les fruits sont des akènes, des gynécées apocarpés, avec 5 à 10 carpelles libres, allongés et légèrement tordus en spirale, contenant des graines brunes. Les ovaires sont polyfolliculaires.

Lieu et récolte

La reine des prés fleurit au printemps. Elle pousse dans les marais, les marécages, les prairies près des rivières à faible débit et des étangs. Du niveau de la mer jusqu’à 1 500 m d’altitude. La récolte se fait en été, avant l’ouverture complète des fleurs.
Cette plante doit son nom par son allure et la délicatesse de ses fleurs blanches et jaunes. Elle est également connue pour son odeur délicate. Elle fut d’abord utilisée comme plante aromatique en Europe, notamment pour parfumer les alcools.

Partie utilisée en phytothérapie

En phytothérapie, naturopathie et herboristerie, ce sont les fleurs qui sont utilisées pour profiter pleinement des propriétés médicinales de la Reine des Prés.

Comment consommer la Reine des Prés ?

La Reine des Prés peut s’utiliser et se consommer sous différentes formes :

  • En infusion ou tisane : infuser des fleurs séchées dans de l’eau bouillante. Laisser infuser plusieurs minutes, et consommer 3 tasses par jour.
  • En gélule ou comprimés : ces compléments contiennent de la poudre d’extrait sec de la plante.
  • Il existe aussi des teintures mères, des ampoules et des extraits fluides.

La Reine des prés (Ulmaria) contient, comme élément le plus important, un monotropitoside hydrolysé en méthylsalicylate, en salicylaldéhyde et en primavéroside; des tanins, des chaînes anthocyanes, de l’acide citrique, des flavonoïdes : quercitine, kaempférol et une huile essentielle avec salicine, spiraeïne, et spiraéoside. Ils exercent une activité anti-inflammatoire, antispasmodique, fébrifuge, diurétique et évitent la formation de caillots de sang.

Quels sont les bienfaits de la Reine des Prés ?

La Reine des Prés est une plante médicinale utilisée traditionnellement depuis le Moyen-Âge pour ses différents bienfaits. Elle aide notamment à :

Soulager les douleurs articulaires mineures

  • Cette plante a une action anti-inflammatoire.
  • L’Agence Européenne des Médicaments (l’EMA) valide l’utilisation de la Reine des Prés pour son effet anti-inflammatoire.
  • Les fleurs de la Reine des Prés contiennent de l’acide salicylique, qui est un précurseur de l’aspirine, et qui lui vaut le surnom « d’aspirine végétale ». C’est une bonne alternative naturelle pour soulager les douleurs, en évitant les problèmes gastriques causés par le médicament. L’acide salicylique a une propriété anti-inflammatoire et antypyrétique.
  • La Reine des Prés renferme des flavonoïdes et des composés phénoliques, qui ont un effet antioxydant et contribue à réduire l’inflammation causée par les radicaux libres qui sont à l’origine d’inflammations (arthrose, arthrite, rhumatisme, etc.)

Un effet diurétique

  • La Reine des Prés contient des sels potassiques, ce qui confère à la plante des vertus diurétique et drainante.
  • La plante contribue à l’élimination de l’eau par les reins.
  • La Reine des Prés aide à lutter contre la rétention d’eau. Elle peut aussi être utilisée pour détoxifier l’organisme et aider à diminuer le gonflement articulaire (qui se manifeste souvent lors de rhumatismes).
  • Elle contribue à éliminer l’acide urique par les reins, ce qui peut aider à limiter les crises liées à la goutte.
  • Cette plante, par son action diurétique, participe à l’élimination des toxines et des déchets de l’organisme. Elle peut être une aide dans les régimes minceurs.

Protéger contre les ulcères

  • La Reine des Prés prévient la formation d’ulcère gastrique, en contribuant à réduire l’action ulcérogène de médicaments ou d’aliment.
  • Elle favorise la cicatrisation d’ulcère déjà présent.
  • La présence de tanins aide à protéger la muqueuse gastrique.

La Reine des Prés possède d’autres bienfaits :

  • Elle possède une action astringente.
  • La richesse en tanins favorise la cicatrisation (brûlures, eczéma, petites plaies, etc.).
  • Elle contribue à soulager les maux de tête.
  • Lutter contre le rhume : la Reine des Prés possède une propriété antibactérienne.
  • Elle aiderait à lutter contre les diarrhées.
  • Elle aide à lutter contre les spasmes, grâce à une propriété antispasmodique.

Indications

Usage interne :

  • Inflammation des articulations : arthrose et arthrite, surtout en cas de rétention de liquides et de congestion des articulations et des vaisseaux.
  • Hyperuricémie, goutte.
  • Oligurie, lithiase rénale, œdèmes, urétrite, maladie de Ménière et cellulite.
  • Fièvre, rhume et grippe, bronchite.
  • Thromboembolie et athérosclérose.
  • Maux de tête.
  • Diarrhée.

Usage externe :

  • En compresses chaudes appliquées directement sur les zones affectées.
  • Comme cicatrisant dans les coupures, les brûlures, les piqûres d’insectes et les ulcères.

Notre produit à base de Reine des Prés

dologen

Dologen 16-c

Conseillé pour aider à diminuer les inflammations, les douleurs musculaires et les troubles articulaires.
24.20
close icon Mes points