Jambes lourdes en été ? Quelques remèdes et l’aide de la phytothérapie pour nous aider

illustration jambes lourdes

Voici avec l’été et la chaleur le retour des sensations de jambes lourdes, voire douleur et œdèmes. Quelques conseils simples à appliquer au quotidien , les plantes en renfort et cela ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Définition, symptômes, causes…

Que signifie jambes lourdes, à quoi est- ce dû ? Il s’agit d’une mauvaise circulation veineuse qui entraine cette sensation de lourdeur allant jusqu’aux crampes, picotements, voire œdèmes et qui peut, si rien n’est mis en place pour l’améliorer, évoluer vers l’installation de varices plus ou moins disgracieuses. Cela est dû à l’altération des petits clapets (valvules) qui empêchent le reflux veineux et entrainent une stase veineuse qui va faciliter le relâchement des parois veineuses.

Parmi les facteurs de risque on évoque bien sûr l’hérédité, l’excès de poids avec souvent une hypercholestérolémie qui fragilise les parois des vaisseaux , le tabagisme qui diminue la tonicité des vaisseaux, l’âge, les professions qui impliquent un piétinement, les ambiances chaudes et humides, les hormones (grossesse).

Le traitement  classique  conseille les veinotoniques pour leur action antiinflammatoire et stimulante de la tonicité des parois en cures régulières , le port de bas de contention pour limiter la dilatation des vaisseaux et éventuellement le traitement chirurgical .

Les solutions naturelles

Nous allons ici nous intéresser aux quelques règles d’hygiène de vie à mettre en place au quotidien afin de soulager et prévenir la sensation de jambes lourdes

Hygiène de vie

  • Instaurer une activité physique régulière afin de maintenir une circulation sanguine fluide et par la pression des muscles des mollets, exercée sur les parois veineuses, soutenir le retour veineux qui se fait en sens contraire de la gravité.

On pensera à la marche, le vélo, la natation qui effectue en plus un massage, on évitera les sports à impact trop fort comme le tennis par exemple. Il est conseillé plusieurs fois par jour de se mettre sur la pointe des pieds puis sur les talons alternativement.

  • Surélever les pieds du lit pour surélever les siens et faciliter le retour veineux.

 

  • Eviter les talons trop hauts, les bottes qui compriment, les vêtements qui serrent (jean slim !)

 

  • Boire (de l’eau) pour hydrater et drainer

 

  • Eviter le chaud : les bains chauds , le sauna, le hammam, les épilations à la cire chaude, les bains de soleil prolongés. User et abuser de douches fraîches avec le jet dans le sens de la circulation veineuse c’est-à-dire de la cheville en remontant vers la cuisse.

 

  • Masser dans le sens de la circulation veineuse avec un gel rafraichissant , des huiles essentielles, tester le drainage lymphatique chez un thérapeute , voire les cures thermales.

 

  • Éviter la constipation qui favorise par la compression du bas ventre le ralentissement de la circulation sanguine.

 Plantes et phytothérapie

La phytothérapie sous toutes ses formes est la bienvenue pour prévenir et soulager cet inconfort des jambes lourdes. On pensera à la simple infusion de plantes (de qualité) qui en plus de l’effet apporté par les principes actifs des plantes agira sur le maintien d’une bonne hydratation.

Bien sûr certaines préféreront les gélules de poudre de plante , quant à moi je travaille de préférence avec des extraits fluides qui apportent un maximum de principes actifs avec une facilité et un confort de prise au quotidien.

On pourra compléter avec la gemmothérapie pour un traitement de base sur le long terme, ainsi qu’avec l’aromathérapie pour ceux qui connaissent . J’en profite pour rappeler que même s’il s’agit de plantes et que c’est « naturel » il peut y avoir des contre-indications, des précautions d’emploi, c’est pourquoi il est toujours conseillé de se rapprocher d’un thérapeute afin de bénéficier de ses conseils

Parmi toutes les plantes qui peuvent soulager les jambes lourdes nous allons évoquer :

  • La vigne rouge : pour sa richesse en polyphénols (antioxydants) ,son action vasculoprotectrice et soutien de l’élasticité des parois veineuses.

 

 

  • Le fragon : pour le tonus et l’élasticité des vaisseaux, diminue les sensations de jambes lourdes.

 

 

  • Le mélilot : pour son rôle de fluidifiant sanguin et diminution des symptômes de l’insuffisance veineuse.

 

On trouve ces plantes sous diverses galéniques : tisanes, gélules, extraits fluides, gemmothérapie.

Il est conseillé de faire des cures régulières ou du moins de couvrir les périodes chaudes qui seront celles où le risque d’apparition des symptômes est le plus grand.

Huiles essentielles

Pour terminer, citons en aromathérapie l’utilisation des huiles essentielles de cyprès toujours vert, de lentisque pistachier pour leur rôle veinotonique, de citron pour son rôle de fluidifiant sanguin, d’hélichryse italienne si présence de varices. L’effet fraicheur sera apporté par les huiles essentielles de romarin à cinéole et de menthe. Je rappelle que ces huiles essentielles doivent être appliquées en massage diluées dans une huile végétale

Alimentation

Il faut aussi penser que souvent il y a un problème plus général lié à la congestion de la circulation veineuse et lymphatique au niveau des organes de l’abdomen, il s’agit à ce moment de travailler également sur le foie en le soutenant dans son rôle d’organe de détox .

Pour alléger le travail du foie on limitera les xénobiotiques (polluants de toutes sortes) et on pensera à une alimentation de type hypotoxique, sans oublier la dimension émotionnelle se souvenant qu’en Médecine Traditionnelle Chinoise le foie est l’organe des émotions refoulées, colère et frustrations !

Et dernier point , le stress qu’il faut apprendre à gérer car il a des répercussions hormonales qui impacteront le travail du foie.

Vous voilà prêtes et prêts à profiter des bienfaits des journées chaudes sans en subir de conséquences désagréables.

 

Anne Dominique Meyer Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points