Acouphènes : existe t-il des traitements naturels ?

acouphènes traitement naturel

Ah ce petit grésillement dans l’oreille, ce sifflement qui persiste lorsque tout est calme… nombreux sont ceux qui ont à gérer ce que l’on nomme les acouphènes, ces bruits fantômes occasionnels ou chroniques qui résonnent dans notre boîte crânienne suite à une dysfonction du système nerveux auditif ou une lésion des cellules de ce même système. Quand ils sont liés à des troubles de la circulation sanguine il est plus facile d’agir puisque la cause est identifiable. Mais quand les causes sont difficiles à trouver, les traitements aussi ! Il s’agit plutôt d’accompagner la personne pour améliorer sa tolérance à ces bruits parasites qui peuvent impacter la qualité de vie au quotidien.

Nos produits pour mieux vivre avec les acouphènes

Aubepine extrait fluide

Contribue à garder un rythme cardiaque correct et apporte une impression de détente.
10.80

Ginkgo extrait fluide

Idéal pour un flux sanguin usuel. Contribue à une circulation normale.
10.80

Stressor c-5

Contribue à passer des journées sereines sur le long terme.
15.50

Valeriane extrait fluide

Contribue à un apaisement relatif de l'organisme. Agit pour un fonctionnement normal de celui-ci.
10.80

Les différents types d’acouphènes

Quand on parle d’acouphènes, on distingue 4 grands types, que voici :

  • Acouphènes subjectifs : il s’agit de la forme la plus courante d’acouphènes. Les symptômes subjectifs ne peuvent être entendus que par la personne affectée et sont généralement causés par une exposition à un bruit excessif. Ce type d’acouphène peut apparaître et disparaître soudainement, et peut durer de 3 à 12 mois à la fois. Dans certains cas graves, il peut ne jamais s’arrêter.
  • Acouphènes neurologiques : Généralement causés par un trouble, tel que la maladie de Ménière, qui affecte principalement les fonctions auditives du cerveau.
  • Acouphènes somatiques : Ils sont liés au système sensoriel. Cette forme est causée, aggravée ou liée au système sensoriel.
  • Acouphènes objectifs : Une forme rare d’acouphènes qui peut être causée par des contractions musculaires involontaires ou des déformations vasculaires. Lorsque la cause est traitée, les acouphènes cessent généralement complètement. Il s’agit de la seule forme d’acouphène qui peut être entendue par un observateur extérieur, et du seul type d’acouphène qui peut être réglé de façon permanente.

Les facteurs de déclenchement des acouphènes

De nombreux facteurs peuvent être des déclencheurs d’acouphènes :

  • l’âge, qui entraîne une perte auditive, mais peut aussi engendrer des acouphènes, directement liés au vieillissement.
  • des expositions ponctuelles ou répétées à des sources sonores importantes (musique, travail en milieu bruyant, …)
  • des otites et sinusites à répétition
  • un problème d’occlusion dentaire se répercutant au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire
  • un traumatisme crânien
  • une entorse cervicale
  • l’hypertension et l’athérosclérose
  • les maladies de Ménière ou Paget
  • la prise à long terme de médicaments allopathiques ( aspirine, AINS, certains antibiotiques, certaines chimiothérapies etc…).

La consultation chez un spécialiste (ORL) permet de mettre en place un bilan complet grâce à divers examens. Dans certains cas des corticoïdes locaux seront prescrits, dans d’autres cas ce seront des vasodilatateurs, ou encore des stimulations électriques en face des aires auditives. Ces traitements sont souvent accompagnés de prescription d’anxiolytiques, antidépresseurs et somnifères afin de permettre au patient de «supporter» les effets secondaires des acouphènes.

Car oui, qui dit acouphènes dit stress, problème de sommeil voire dépression !

La naturopathie ainsi que les potentiels traitements naturels contre les acouphènes vont bien sûr travailler à mettre en place une hygiène de vie qui permettra de mieux supporter ces symptômes. Voici un petit tour d’horizon des bonnes pratiques et des pistes naturelles à retenir pour lutter contre les acouphènes.

Les pistes de traitement naturelles contre les acouphènes

Il n’existe pas de traitement unique et efficace des acouphènes. Pour certaines personnes, la seule option consiste à gérer le symptôme ou à suivre une thérapie pour mieux y faire face. Bien qu’il existe des médicaments et des appareils qui peuvent aider à rendre le bruit moins gênant, il n’y a rien qui puisse l’éliminer complètement.

C’est pour cette raison que les personnes souffrant d’acouphènes se tournent parfois vers la médecine complémentaire et alternative pour maîtriser ce symptôme courant et perturbateur. Cet article explore plusieurs options et ce que la recherche actuelle dit de leur efficacité.

Ginkgo Biloba et acouphènes

Le ginkgo biloba est une plante utilisée en médecine alternative pour traiter divers problèmes de santé, notamment l’anxiété, l’asthme, le diabète, les troubles de l’érection, la fatigue, le glaucome et l’hypertension artérielle.

Les acouphènes font partie de la liste des symptômes que le Ginkgo biloba est censé traiter. Certaines personnes pensent qu’il peut améliorer le flux sanguin, réduire l’inflammation et modifier le fonctionnement des cellules nerveuses. Il est possible que ces effets puissent améliorer les acouphènes chez certaines personnes.

Jusqu’à présent, les preuves de cette hypothèse ont fait défaut car les études ne concluaient pas à une amélioration des symptômes. Une étude de 2018 a pourtant démontré que le ginkgo serait au moins aussi efficace que certains médicaments prescrits pour le traitement des acouphènes, notamment grâce à ses propriétés vasodilatatrices.

Acupuncture

Les effets de l’acupuncture sur les acouphènes sont encore mal connus mais les essais réalisés montrent des résultats prometteurs.

L’acupuncture pour la perte auditive ou les acouphènes consiste à placer les aiguilles dans la peau à l’intérieur et autour de l’oreille pour stimuler des zones du corps et du cerveau. Certaines études affirment que l’acupuncture peut guérir les acouphènes, ou au moins restaurer une partie de l’audition.

L’acupuncture, grâce à la stimulation précise de certaines zones, aiderait à soulager la douleur chronique engendrant les acouphènes. En effet, c’est le stress engendré par certaines douleurs qui peut déclencher les acouphènes. Ainsi, l’acupuncture peut indirectement aider les patients souffrant d’acouphènes.

En conclusion, l’acupuncture permet de traiter le stress et l’anxiété, ce qui peut aider à réduire les symptômes des acouphènes, en raison du lien étroit entre le stress et les acouphènes.

Suppléments de zinc

Le zinc, un minéral essentiel, facilite la transmission des signaux nerveux au cerveau, y compris ceux qui concernent l’audition. Certains scientifiques pensent qu’une carence en zinc peut interférer avec ces signaux et contribuer aux acouphènes.

Certaines études suggèrent que les suppléments de zinc peuvent contribuer à amoindrir la sensation sonore liée aux acouphènes.

Biofeedback

Le biofeedback consiste à apprendre à contrôler les fonctions vitales, comme le rythme cardiaque et la respiration, qui sont normalement inconscientes. Il est souvent utilisé pour aider à traiter les céphalées de tension et l’insomnie ou pour réduire la réaction d’une personne à la douleur chronique.

Contrairement aux autres traitements alternatifs, le biofeedback n’est pas destiné à réduire les symptômes des acouphènes. Il est plutôt utilisé pour réduire la détresse liée aux acouphènes. Ce faisant, une personne peut apprendre à faire face aux acouphènes et à améliorer sa qualité de vie.

La méditation

Les acouphènes peuvent être causés ou exacerbés par une pression artérielle élevée et une mauvaise circulation sanguine dans les oreilles internes, et la méditation peut aider à réduire ces symptômes. Cependant, le plus grand avantage est peut-être que la méditation réduit le stress causé par les acouphènes et aide à détourner l’attention des symptômes des acouphènes.

Les autres aides naturelles pour mieux vivre avec des acouphènes

Les techniques alternatives sont nombreuses  et certaines peuvent apporter un réel soulagement aux personnes souffrant d’acouphènes. L’ostéopathie, l’acupuncture, l’hypnose, le rééquilibrage de l’occlusion, la musicothérapie sont des thérapies qui permettent de travailler sur le corps et le cerveau pour gérer les symptômes de manière physique ou mentale et «d’oublier» les acouphènes.

Dame Nature n’est pas en reste pour nous proposer un panel de plantes pour accompagner la personne dans sa recherche de mieux être. En plus du Ginkgo Biloba, on pensera aux plantes du stress car ce dernier intensifie la perception des acouphènes qui elles-mêmes vont intensifier le stress ! Pour sortir de cet engrenage, la phytothérapie est la voie royale : passiflore, pavot de Californie et valériane sont le trio gagnant pour le stress et le sommeil. L’aubépine, la mélisse, le tilleul et bien d’autres peuvent aider à soulager les symptômes ou à mieux vivre avec. Et en cas de fatigue physique et mentale, le soutien viendra des plantes adaptogènes telles que le ginseng, l’éleuthérocoque ou la rhodiole rose qui permettent à l’organisme de faire face et de retrouver un équilibre.

On comprend bien qu’il existe de nombreuses façons d’aborder le sujet des acouphènes ce qui permet à chacun en fonction de sa sensibilité de trouver une ou des techniques qui vont l’aider à mieux vivre avec, voire à les diminuer afin de retrouver une «sérénité auditive».

Pour conclure sur les traitements naturels contre les acouphènes

Les acouphènes sont un trouble pénible qui peut affecter la qualité de vie d’une personne. Il n’existe actuellement aucun traitement qui soit systématiquement efficace chez tous les patients.

Les traitements complémentaires et alternatifs comme le Gingko biloba, l’acupuncture et les suppléments de zinc pourraient aider certaines personnes, mais les preuves sont encore mitigées.

Le biofeedback ainsi que la méditation peuvent contribuer à réduire la détresse liée aux acouphènes et à mieux gérer le symptôme.

Questions autour des aides naturelles pour les acouphènes

Les acouphènes peuvent-ils être guéris ?

À l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament spécifiquement recommandé pour traiter les acouphènes et rien n’a été prouvé pour guérir cette affection. Pourtant, il existe de nombreux types d’acouphènes, et pour chaque cas des solutions naturelles permettant de soulager ou de réduire les impacts des symptômes, notamment au niveau psychologique.

L’acupuncture peut-elle aider à soulager les acouphènes ?

Les études sur le sujet tendent à démontrer qu’il n’existe pas de relation claire entre acupuncture et amélioration des acouphènes. Il semblerait néanmoins que l’acupuncture soit une bonne option pour les acouphènes chroniques non pulsatiles. Une étude a également suggéré que l’acupuncture pouvait être bénéfique chez les personnes souffrant d’acouphènes nerveux.

Les suppléments de zinc peuvent-ils aider à lutter contre les acouphènes ?

D’après une étude de 2003, une supplémentation en zinc a permis une amélioration des symptômes chez 46,4% des patients. 82% des personnes de cet échantillon à également observé une diminution de la sévérité des symptômes d’après les observations de

Pour conclure, en fonction des taux de zinc contenus dans l’organisme et si ce taux est trop faible, une supplémentation orale en zinc peut entraîner une amélioration clinique et subjective des symptômes.

La méditation est-elle efficace contre les acouphènes ?

Une revue d’études publiée en 2019 dans la revue Frontiers of Neurology montre que c’est le cas. De la même manière que la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut réduire la détresse liée aux acouphènes, la méditation semble aider en réduisant l’anxiété et en améliorant les capacités d’adaptation.

Le Ginkgo biloba apporte-il une aide contre les acouphènes ?

Il existe de nombreuses études sur l’effet thérapeutique du Ginkgo biloba sur les patients acouphéniques. La plupart des résultats sont en contraste les uns avec les autres, il est donc difficile de dire si le Ginkgo Biloba est efficace. Cependant, il semble que le Ginkgo puisse être efficace pour certains types d’acouphènes.

Pour conclure sur les acouphènes et les potentiels traitements naturels

Les acouphènes étant multifactoriels, il est recommandé d’évaluer individuellement les patients pour connaître la cause des acouphènes, les formules de traitement et les différentes doses de Ginkgo biloba à prescrire.

Les acouphènes peuvent être gérés par des stratégies qui les rendent moins gênantes. Il n’existe pas d’approche unique qui fonctionne pour tout le monde, et il n’y a pas de traitement médicamenteux, de supplément ou de plantes approuvés par la FDA dont l’efficacité est prouvée par rapport à un placebo. Les stratégies comportementales et les dispositifs générateurs de sons offrent souvent les meilleurs résultats thérapeutiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points