Quelles thérapies naturelles pour traiter le syndrome du côlon irritable ?

douleur ventre

Sous ce terme de côlon ou intestin irritable, ou encore colopathie fonctionnelle, sont regroupées un ensemble de manifestations aiguës et surtout chroniques, touchant la partie basse de l’abdomen. Cette pathologie affecte environ 10% de la population européenne, et se manifeste par des symptômes très variés : douleurs abdominales, crampes, ballonnements, flatulences, troubles du transit intestinal (diarrhées, constipation chronique ou alternance entre diarrhée et constipation) mais aussi des troubles hors de la sphère digestive (les plus courants : cystite et douleurs menstruelles) voire des troubles psychiques (déprime, fatigue profonde).

Quelles en sont les causes ?

Elles sont malheureusement très nombreuses et souvent, ce n’est pas une seule, mais plusieurs causes qui sont à l’origine :

  • une dysbiose, modification de la flore intestinale : baisse du nombre de bactéries amies au profit de bactéries pathogènes
  • une perméabilité intestinale (altération des jonctions serrées de l’entérocyte = cellules de l’intestin), induisant des intolérances alimentaires
  • une hypersensibilité au stress
  • une surexposition aux polluants externes tels que les perturbateurs endocriniens, les nanoparticules …
  • Une carence en vitamine D
  • une prédisposition génétique

Voici maintenant 4 conseils ! qui vous permettront de diminuer les symptômes digestifs (les causes étant difficiles à identifier, elles sont aussi difficiles à éliminer).

1. Conseils alimentaires

Adoptez une alimentation variée et équilibrée, de type méditerranéenne, à base de produits bio pour limiter votre exposition aux polluants cités ci-dessus.Si vous êtes sujet à la constipation, une alimentation riche en fibres ainsi qu’une boisson quotidienne suffisante vous aideront à améliorer votre transit.Prenez le temps de bien mâcher vos aliments avant de les avaler. Ce simple conseil aide souvent grandement à diminuer ballonnements, flatulences, douleurs abdominales.

De même, le simple fait de boire en-dehors des repas et de prendre votre fruit (surtout frais) à distance des repas vous aidera certainement à mieux digérer.Si vous avez identifié des intolérances alimentaires (soit par prise de sang, soit par l’observation clinique), évitez au maximum ces aliments afin de limiter la dégradation de votre paroi intestinale.

Chez certaines personnes, un régime pauvre en FODMAPs (sucres fermentescibles) peut améliorer grandement le confort intestinal au quotidien. Les aliments riches en FODMAPs sont nombreux, citons par exemple : petits pois, ail, oignon, artichaut, poireau, chou, fromages frais, lentilles, blé et seigle, pomme, poire, figue …. Ce régime demande l’accompagnement d’un thérapeute compétent, car il est contraignant et doit être suivi selon certaines étapes (éviction totale puis réintroduction progressive).

De même, un régime de type cétogène (très pauvre en tous types de glucides, riche en protéines et graisses) peut améliorer sensiblement les symptômes. Mais il convient de se faire accompagner pour ne pas induire de carences.

2. Compléments alimentaires

En cas de diarrhée, de constipation, ou d’alternance entre les deux, le recours à du psyllium peut aider à réguler le transit, sans irritation ni accoutumance.

La carence en vitamine D étant une cause de syndrome de l’intestin irritable, il convient de se supplémenter si nécessaire (vérifiez votre taux sanguin avec une prise de sang). La vitamine D3, prise sous forme de gouttes quotidiennes pendant les repas, sera plus efficace, car mieux absorbée, qu’une ampoule par mois.

La prise de probiotiques adaptés, voire de symbiotiques (probiotiques + prébiotiques) semble incontournable, surtout si vous avez pris des antibiotiques récemment. Attention, ne prenez pas n’importe quel produit ; là aussi, faites-vous conseiller. La cure devra être prolongée pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

3. Les plantes recommandées

Pour les ballonnements, le charbon végétal activé permet d’absorber l’air dans le système digestif. Des tisanes à base de plantes à graines, telles que l’anis, la badiane, le fenouil ou l’angélique seront également d’une grande aide.

Pour les coliques (spasmes intestinaux dus à une contraction nerveuse des muscles de la paroi intestinale), on recommande la prise de mélisse ainsi que les huiles essentielles d’estragon et de basilic exotique en application locale.

Pour un fonctionnement optimal du tractus digestif (foie, pancréas, intestins), on recommande la prise d’artichaut, de pissenlit. D’autres plantes telles que le boldo, la camomille romaine et/ou la fumeterre pourront également soulager vos symptômes.

Le curcuma est un remarquable anti-inflammatoire, tant articulaire que digestif. Pris pendant les repas, accompagné de poivre noir ou de gingembre, il agira sur les inflammations chroniques.

4. Conseils d’hygiène de vie, gestion du stress

Si vous êtes sujet à une hyper exposition au stress, nous vous recommandons de traiter celle-ci. De nombreuses approches sont possibles :

  • en toute autonomie : yoga, méditation, sophrologie, huiles essentielles (quelques exemples : lavande fine, petit grain bigaradier, mandarine)
  • en étant accompagné d’un thérapeute : reiki, EFT, hypnose, réflexologie
  • compléments alimentaires : cures de magnésium et/ou de lithium (prenez conseil auprès d’un thérapeute compétent)

Soignez bien évidemment votre sommeil, qui aura une influence directe sur votre réceptivité au stress, donc sur vos intestins.

Pour aller plus loin… d’autres techniques à votre secours pour soulager vos symptômes

 

  • Acupuncture : les points 4GI (4ème point du méridien Gros Intestin) et 21RP (21ème point du méridien Rate-Pancréas) seront à stimuler en cas de spasmes et ballonnements.
  • Hydrologie : appliquez une serviette mouillée très chaud sur le ventre, accompagnée d’une bouillotte bien chaude pour éviter son refroidissement, pendant une vingtaine de minutes.

 

 

Anne-Lise Collet

Naturopathe et nutritionniste

www.choisir-naturo.fr

Nous vous conseillons les produits suivants : 

Artichaut extrait fluide

Permet de pérenniser les fonctions éliminatrices de l'organisme et prend part à une digestion normale.
10.80

Boldo extrait fluide

Permet une digestion simple et normale, en soutenant la vésicule biliaire.
10.80

Curcumin

Contribue au fonctionnement normal des articulations et du système digestif.
A partir de 23.90

Fumeterre extrait fluide

Idéal pour une digestion commune et sans problème.
10.80

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points