L’été, le soleil et notre peau.

Jeune Femme - Peau - Soleil

Nous y voilà, c’est enfin les beaux jours avec leur promesse de journées ensoleillées qui vont nous permettre d’exposer notre corps à la caresse des rayons du soleil.

Ce qui présente de nombreux bienfaits pour notre santé tant psychologique (il fait beau, ça remonte le moral !) que physique (avec la synthèse de vitamine D). Mais il ne faut pas oublier que point trop n’en faut, et qu’un excès de soleil peut être nocif, voici quelques conseils pour se protéger et préparer sa peau au soleil.

Quelque conseils pour se protéger et préparer sa peau au soleil

Petit rappel succinct à propos de notre peau : elle est constituée de plusieurs couches :

  • L’épiderme composé de cellules = les kératinocytes qui forment une barrière cutanée efficace contre les agressions extérieures et les microorganismes, et des mélanocytes à l’origine de la pigmentation de la peau (et donc du bronzage) par l’intermédiaire de production de mélanine
  • Le derme, couche profonde
  • L’hypoderme, couche la plus profonde.

La peau est l’organe le plus lourd et le plus étendu du corps (jusqu’à plus de 3 kg et surface de 1,5 à 2 m²), doté de nombreuses fonctions autres que la protection, telles que la thermorégulation, le toucher etc.. ; c’est aussi le miroir de nos états d’âme (ne dit-on pas être à fleur de peau ?).

 

Comment profiter du soleil sans dégâts ?

L’excès d’exposition au soleil est responsable d’un « stress oxydatif » c’est-à-dire une agression de nos cellules cutanées par des radicaux libres, que notre organisme est normalement apte à neutraliser sous réserve d’une certaine quantité à ne pas dépasser. Mais un organisme vite débordé par l’accumulation de radicaux libres de diverses origines (abus d’UV, tabac, pollution etc…) verra le vieillissement de sa peau s’accélérer, première expression de ces excès.

Une alimentation riche en micronutrition

Pour diminuer l’impact des rayonnements solaires, en dehors des conseils classiques (qui seront évoqués en fin d’article) il est donc nécessaire de soutenir le corps avec une belle quantité d’antioxydants que l’on va trouver dans l’alimentation, ou en cures de compléments alimentaires pour ceux qui n’arrivent pas à adapter leur alimentation ! Et c’est bien sûr une alimentation riche en micronutrition qui est à l’honneur, type alimentation méditerranéenne, riche en fruits et légumes qui apporteront de quoi renforcer la résistance de la peau face au soleil.

On pensera avant l’exposition à mettre en place ces quelques règles, mais j’ai envie de dire aussi au quotidien tout au long de l’année pour la santé de notre peau et celle de tout notre corps d’ailleurs !

Fruits et légumes

  • Mettre de la couleur dans son assiette, varier les légumes et les fruits, penser aux herbes aromatiques, pour l’apport en antioxydants et en vitamines, et afin de les préserver dans l’assiette, privilégier le cru ou cuit à la vapeur douce, voire la lactofermentation qui favorise la biodisponibilité de la micronutrition

Oméga 3

  • Diminuer les apports d’oméga 6 (huile de tournesol, produits industriels…) et augmenter les oméga 3 (huile de colza, petits poissons gras…) afin de calmer l’inflammation de la peau.

Plus précisément, on invitera au menu :

La vitamine A :

  • Grande vitamine de la peau, vous savez la carotte dont on dit qu’elle fait les fesses roses et rend aimable… Cette vitamine A sera apportée essentiellement par ses précurseurs les caroténoïdes, pigments végétaux allant du jaune au rouge en passant par l’orange, et le vert ! (carotte, potiron, mangue, abricot, melon, tomate avec le fameux lycopène, jaune d’œuf pour la lutéine et zéaxanthine etc… sans oublier la spiruline !). Ces caroténoïdes aident à prévenir la formation d’érythème, irritations et rougeurs induits pat les UV.

La vitamine C

  • Puissant antioxydant qui piège les radicaux libres générés par les UV, que l’on va trouver dans les agrumes, choux, persil etc…

La vitamine E,

  • Également grande antioxydante contenue dans le germe de blé, les oléagineux, l’avocat, les poissons gras etc…

Des minéraux

  • Notamment Zinc (germe de blé, huitres…), Sélénium (oléagineux, poissons, champignons, ail, oignon…), Magnésium pour diminuer le stress général

Les oméga 3

  • Pour l’intégrité des membranes cellulaires agressées par les radicaux libres, que l’on va trouver dans les huiles de colza- de noix- de chanvre-de lin, les avocats, les poissons gras …

La tyrosine

  • Acide aminé indispensable à la biosynthèse de la mélanine et que l’on va trouver dans la viande, le fromage et pour les végans dans l’avocat, la banane, les amandes et le sésame entre autres…

Les flavonoïdes

  • Je vous ai gardé le meilleur pour la fin… les flavonoïdes, antioxydants particulièrement bien représentés dans notre alimentation, notamment dans le thé vert et le cacao. Des études ont montré que la consommation régulière d’une boisson au cacao diminuerait l’inflammation de la peau causée par le soleil, de quoi trouver un argument pour justifier notre péché mignon !

Conseils classiques

Réduire son exposition au soleil

Et en parallèle de ces conseils alimentaires les conseils classiques restent de mise : s’exposer progressivement selon son phototype, l’heure et l’indice UV de la journée, ne pas hésiter à porter des vêtements protecteurs, un chapeau et des lunettes de soleil si l’exposition devait se prolonger.

La crème solaire

Quant à la crème solaire, chacun aura sa propre réflexion sachant que ce sont souvent des concentrés de produits toxiques (pesticides, perturbateurs endocriniens, filtres minéraux à nanoparticules) à la fois pour notre organisme ainsi que pour l’environnement avec chaque année des tonnes de crèmes solaires déversées dans les mers et océans, créant un véritable désastre écologique pour les coraux et la vie sous- marine.

 

En conclusion

On retiendra l’importance de l’exposition au soleil bien maitrisée afin que notre peau puisse synthétiser la vitamine D essentielle à la santé et acquérir ce joli hâle qui nous met de bonne humeur tout en respectant ces quelques conseils très simples afin de profiter de l’été sans risque pour notre peau.

Profitez de votre été, en toute sécurité !

Anne Dominique Meyer Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points