Les plantes contre la dépression

une fleur de millepertuis, une plante aux vertus antidépressives

On a toutes et tous déjà connu un épisode de déprime dans sa vie. Ces passages à vides, souvent passagers, voire saisonniers, s’installent parfois et peuvent nous mener la vie dure. En cas de troubles de l’humeur, qu’il s’agisse de déprime ou de dépression, c’est le moment de se rappeler que la nature qui nous entoure nous veut du bien et qu’elle offre de nombreuses solutions pour nous soulager. La phytothérapie est un allié de poids pour soutenir un moral défaillant et les symptômes associés, avant que la situation n’empire.

L’intérêt de la phytothérapie dans le domaine des troubles de l’humeur est attesté par de nombreuses études régulièrement publiées. Ces préparations et plantes peuvent soulager de nombreux maux, à condition bien sûr de bien les utiliser.

Nous vous conseillons les produits suivants

saffrasor

Saffrasor gélules

Pour retrouver le moral en cas de stress et de très grande fatigue nerveuse.
28.90
Promo ! extrait de millepertuis
-9%

Extrait de Millepertuis

En cas de troubles de l'humeur.
10.00
Promo ! equiner
-12%

Equiner complex c-2

Participe à pérenniser son activité mentale et aide à avoir une humeur normale.
16.00

Damiana extrait fluide

Idéal pour soutenir les organismes fatigués, stressés, manquants de tonus.
11.00

Quelles sont les plantes pour lutter contre la déprime ?

Passons en revue quelques plantes auxquelles on pourra faire appel en cas de troubles de l’humeur, liste non exhaustive à adapter selon les symptômes rencontrés.

Le millepertuis

Le millepertuis : Hypericum perforatum . Partie utilisée : sommités fleuries

Le millepertuis, aussi connu sous le nom d’herbe de la Saint Jeanest LA plante de référence pour une prise en charge des symptômes dépressifs de la dépression légère à modérée. Ses résultats sont comparables aux molécules de synthèse (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine) sans en avoir les effets secondaires. Une bonne indication semble être la dépression saisonnière et les résultats peuvent mettre 2 semaines avant d’être probants. La prise de millepertuis se fait généralement sur une durée de 3 mois minimum.

Le principe actif principal contenu dans cette plante aux vertus antidépressives est l’hypericine. Mais comme souvent ce n’est pas le seul vecteur de l’activité de la plante et le totum (globalité de la plante) est toujours plus intéressant.

En ce qui concerne les effets secondaires, un effet photosensibilisant est parfois noté en cas de dosage trop important. Le millepertuis peut également interagir avec certains médicaments et il est donc préférable de demander conseil à un professionnel de santé avant de prendre du millepertuis en phase de traitement médicamenteux. Malgré ses vertus antidépressives et anxiolytiques, il est donc déconseillé d’associer le millepertuis à une prise d’antidépresseur.

Le safran

Le safran : Crocus sativus. Partie utilisée : stigmates

Le stigmate rouge foncé du safran est utilisé comme épice. Cette épice, l’une des plus chères au monde, est connue pour son odeur aromatique et sa saveur amère et piquante. Le safran est une plante recommandés pour soulager les dépressions légères à modérées. Cette plante antidépresseur possède également des propriétés neuroprotectrices et d’amélioration des troubles cognitifs qui en feront une aide précieuse notamment pour les personnes âgées.

Les plantes adaptogènes pour soulager les troubles dépressifs

Les plantes adaptogènes sont des plantes dont le principe est d’augmenter les capacités de résistance de l’organisme face à un stress physique ou psychique. Elles permettent de rééquilibrer l’organisme et de le soutenir en cas de fatigue. En voici les principales :

Le ginseng

Le ginseng : Panax Ginseng C.A. Meyer Partie utilisée : racine

Il s’agit d’une plante utilisée en médecine chinoise depuis des millénaires pour ses propriétés immunostimulantes et énergisantes. Le ginseng peut ainsi vous aider à garder la tête hors de l’eau lors d’épisodes de fatigue intense, qu’elle soit physique ou morale.

La rhodiole

La rhodiole : Rhodiola rosea. Partie utilisée : rhizome

Dite aussi Ginseng des vikings du fait que ceux-ci, dans leur croyance, lui attribuaient leur force et leur endurance. Son action est antidépressive et anxiolytique. La rhodiole agit également sur le physique en redonnant du tonus à l’organisme. C’est une plante immunomodulante.

L’éleuthérocoque

L’éleuthérocoque : Eleutherococcus senticosus. Partie utilisée : rhizome

Quand l’énergie vient à manquer et que l’on se sent épuisé le Ginseng de Sibérie vient à notre rescousse. Cette plante permet de nourrir le système nerveux et de lutter contre le stress ou la fatigue.

Le griffonia

Le griffonia : Griffonia simplicifolia. Partie utilisée : graines

Plante originaire d’Afrique subtropicale dont les graines contiennent du 5HTP. Ce dérivé du tryptophane, qui est un précurseur de la sérotonine (notre hormone du bien-être), permet la synthèse entre autres de la mélatonine (notre hormone du sommeil). Indiqué dans les déprimes accompagnées d’addictions variées ou de troubles du sommeil.

La lavande

La lavande : Lavandula angustifolia. Partie utilisée : sommités fleuries

La lavande est une plante bénéfique sur l’anxiété, quelque soit la galénique proposée : infusion, sirop, huile essentielle…

La camomille

Les camomilles : camomille romaine (Chamaemelum nobile) et camomille matricaire (Matricaria chamomilla). Partie utilisée : fleur

Elles ont toutes les deux une activité antidépressive intéressante, notamment en cas d’anxiété accompagnée de crises de spasmophilie. A utiliser en infusion, en huile essentielle ou en compléments alimentaires, sous forme d’extraits ou de gélules.

La verveine

La verveine officinale : Verbena officinalis. Partie utilisée : plante entière fleurie

Elle va trouver son indication dans les dépressions du post partum (après l’accouchement) car elle associe des propriétés antidépressives, anti-stress mais aussi de stimulation des muscles utérins et de la montée de lait.

La passiflore

La passiflore : Passiflora incarnata. Partie utilisée : fleur

La fleur de la passion, contient des principes actifs qui stimulent la sérotonine et évitent sa dégradation, d’où ses propriétés calmantes et sédatives.

La grande gentiane

La grande gentiane (Gentiana lutea). Partie utilisée : racine

Quand la dépression s’accompagne d’asthénie (fatigue), pour son activité stimulante. Elle agit également sur la concentration en sérotonine (appelée couramment hormone du bonheur).

Les autres plantes antidépresseur

De nombreuses autres plantes peuvent également être rattachées à une activité anti-stress, anti déprime ou encore relaxante. Parmi celles-ci : la valériane, la mélisse, l’aubépine, le pavot de Californie, la scutellaire américaine, la marjolaine à coquilles, l’ashwagandha, le ginseng indien….

Pour résumer, la phytothérapie possède de nombreuses bénéfices pour accompagner nos troubles de l’humeur selon leur origine et leurs manifestations symptomatiques. Dès que ces troubles apparaissent et s’installent, il est important de réagir au plus tôt et de se souvenir qu’un état dépressif est souvent multifactoriel et que les symptômes, souvent nombreux, font baisser notre immunité, garante de notre bonne santé physique et mentale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points