Equiner Complex C-2 | Soria Natural France | SoriaVie

Equiner complex c-2

17.70

Déprime, trouble de l’humeur, mélancolie, nervosité, fatigue, problème de concentration

Flacon de 100ml

Conseils d’utilisation :

  • Adultes : 3 fois 2ml par jour (cuillère mesure incluse)

Product Description

EQUINER Complex C-02 est une association concentrée de plantes actives qui contribuera à un moral d’acier en toute circonstance. En cas de période difficile, de pessimisme, d’anxiété, ou bien aux moments sensibles des changements de saison. EQUINER complex C-2. Son action est sans accoutumance.

Recommandations :

  • Un complément alimentaire ne peut se substituer à une alimentation variée, équilibrée et à un mode de vie sain
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée
  • A conserver à température ambiante
  • A tenir hors de portée des enfants
  • Consulter un médecin si les inconvénients persistent
  • Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement sans avis médical

Pour la petite histoire :

Appréciée depuis l’Antiquité, la Sauge est parée de tant de vertus qu’on a même fini par dire qu’elle pouvait rendre immortel. Il n’en reste pas moins que ses feuilles aromatiques sont efficaces pour de nombreux problèmes de santé. Les Romains, et avant eux les Egyptiens, connaissaient déjà les propriétés médicinales de la sauge ; d’ailleurs, les premiers la récoltaient lors de cérémonies et sans outils alors que les seconds s’en servaient en traitement de l’infertilité. La sauge est également l’une des plus anciennes plantes cultivées puisqu’elle le fut dès le XIIIe siècle. A cette époque d’ailleurs, il existait un dicton populaire disant : « Pour quelle raison un homme devrait-il mourir alors que de la sauge pousse dans son jardin ? »

On retrouve à travers les époques des témoignages de préparations à base de fleurs ou d’écorces cuites, broyées et mélangées aux préparations culinaires. Le Tilleul est apprécié pour ses vertus antispasmodiques, calmantes et sédatives depuis l’Antiquité. Il est connu pour ses effets bénéfiques sur le sommeil, le stress et l’angoisse. La forme la plus connue reste la tisane, élaborée à partir des fleurs et feuilles séchées, qui est utilisée depuis le XVIe siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les feuilles de tilleul séchées étaient tamisées en farine, appréciée pour ses qualités nutritives et son apport en protéines. Avec 1 kg de feuilles fraîches, on obtenait 300 g de farine. Depuis le XIXe siècle, il existe en France une production industrielle de fleurs de tilleul, destinée à la phytothérapie et commercialisée sous diverses formes.

La Mélisse est une plante originaire de l’est du bassin méditerranéen et que l’on retrouve sous tous les climats tempérés de la planète. Son utilisation, en tant que plante médicinale, remonte à Théophraste et Hippocrate, dans la Grèce antique. A l’époque, on reconnaissait déjà ses bienfaits pour calmer les personnes anxieuses et apaiser les troubles nerveux. Les Européens l’ont utilisé comme digestif, calmant et traitement antiviral.  La mélisse est utilisée pour traiter l’anxiété et les troubles nerveux ainsi que les problèmes gastro-intestinaux. Elle est également utilisée pour son effet stimulant sur la fonction cérébrale et son efficacité dans le traitement de l’insomnie.

C’est en Sibérie et en Scandinavie que la Rhodiole a gagné sa réputation de plante médicinale. On lui attribuait le pouvoir d’accroître l’endurance physique, la longévité, la mémoire, augmente la biodisponibilité de la sérotonine dans les cas de dépression saisonnière due au manque d’ensoleillement durant l’hiver. Aujourd’hui encore, en Sibérie, on offre aux jeunes mariés de la racine de rhodiole afin qu’ils donnent naissance à des enfants sains. En Ukraine, la légende veut que le prince Danila Galitsky, qui vécut au XIIIe siècle et dont les exploits amoureux continuent d’embraser l’imagination populaire, devait sa puissance à la fameuse racine dorée.

La racine d’Eleuthérocoque était très utilisée en Sibérie dont l’arbuste est originaire et entrait dans de nombreuses préparations de la médecine chinoise.  Appartenant à la famille du ginseng improprement nommé « ginseng sibérien » (il n’est pas de la famille du ginseng), l’Eleuthérocoque fait partie des plantes dites « adaptogènes », c’est-à-dire qui aideraient l’organisme à répondre aux agressions et aux déséquilibres dont il est l’objet. Son usage contre le stress, contre la fatigue, et en prévention des petites infections respiratoires de l’hiver semble intéressant.
Les Chinois l’utilisent depuis plus de 4 000 ans pour accroître leur durée de vie, stimuler l’appétit et, plus généralement, pour s’assurer une meilleure santé. Plus récemment L’éleuthérocoque a été utilisé par les militaires russes pour renforcer l’endurance des combattants ou pour les cosmonautes Russes, afin d’optimiser leur adaptation à l’espace. Il faut également noter que de l’éleuthérocoque a été distribué à la population soviétique à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, en raison de sa possible efficacité sur les radiations et les intoxications chimiques.

Composition

  • Préparation à base d’extrait de sauge, de tilleul, de mélisse, de rhodiola, d’éleuthérocoque, d’avoine et de vit
  • B3 et B6