Antioxydant Naturel : Quels sont les Aliments à Privilégier ? | Soriavie

Antioxydants Naturels : comment contrer l’effet des radicaux libres ?

Les antioxydants naturels

Les antioxydants sont un ensemble de vitamines, d’oligo-éléments et de micro-nutriments que l’on retrouve dans l’organisme ainsi que dans les produits de l’alimentation. Ils permettent d’accompagner les cellules de l’organisme dans leur lutte contre l’effet des radicaux libres.

La pollution, le stress, les rayons ultraviolets du soleil ou encore la consommation de tabac favorisent la fabrication de radicaux libres par l’organisme. Le vieillissement des cellules de la peau ainsi que l’apparition de certaines maladies peut être facilité par une surabondance de radicaux libres dans l’organisme.

Le processus appelé stress oxydatif est une oxydation de notre organisme entrainant un vieillissement prématuré.

Les radicaux libres « abiment » les parois de nos cellules : elles deviennent fragiles et vulnérables à l’intérieur. Cela facilite l’entrée des virus et des bactéries dans les cellules. C’est ici que peut intervenir l’antioxydant naturel.

Quels est le rôle d’un antioxydant ?

Les antioxydants sont présents dans de nombreux aliments, fruits ou légumes ou encore dans certaines plantes. Utilisés dans de nombreux compléments alimentaires et préparations naturelles, ils sont utilisés dans de nombreuses médecines traditionnelles et alternatives. Notamment pour :

  • Réduire le risque de maladies cardio-vasculaires en empêchant l’oxydation des graisses qui peut s’avérer néfaste pour les vaisseaux sanguins
  • Prévenir les cancers par la consommation régulière de fruits et légumes
  • Protéger les yeux. En effet, les molécules antioxydantes sont protectrices de l’œil et de la vision
  • Contrer les effets de la pollution pouvant entrainer des problèmes respiratoires
  • Retarder le vieillissement en limitant l’impact des radicaux libres et du stress oxydatif

Quels sont les antioxydants naturels ?

La phytothérapie est un supplément de choix pour aider l’organisme à lutter contre les effets toxiques des radicaux libres. Afin de soutenir l’organisme dans sa lutte, l’antioxydant naturel agit contre le vieillissement cellulaire, de la peau, la dégénérescence de l’œil ou encore les maladies cardiovasculaires, pour ne citer qu’eux.

Les antioxydants les plus courants sont les caroténoïdes, les anthocyanes, les flavonoïdes, les polyphénols, la vitamine C, le sélénium, etc. On en retrouve dans les légumes frais colorés, et les fruits, les familles des choux (crucifères), les choux de Bruxelles, brocolis, épinards, laitue, artichaut, poivron rouge, thé vert, jus de grenade, myrtille, mûre, canneberge, groseille, pastèque, baies de goji, dans les épices telles que le curcuma ou les clous de girofle.

En phytothérapie, voici les plantes qui vous soutiendront :

Brocoli

Il fait partie des crucifères. Il contient presque toutes les vitamines : C, B (acide folique,B1, B2, K, E, A (bêtacarotène).

Le brocoli contient aussi des macro-éléments : Calcium (Ca), Magnésium (Mg), Potassium (K) et des oligo-éléments : Zinc (Zn), Fer (Fe), Cuivre (Cu), …

L’extrait de jus de brocoli contient de la lutéine et de la zéaxanthine. Il est très riche en vitamines, minéraux et sulforaphane, ce qui en fait un antioxydant naturel puissant, qui a un effet sur les maladies dégénératives et les inflammations chroniques.

Extrait de pépins de raisin

L’extrait de pépins de raisin, tout comme le vin, contient une molécule appelé resvératrol.

Le taux de resvératrol dans le raisin dépend :

  • de la variété du raisin
  • des conditions de culture : maladies infectieuses, rayonnements UV
  • des conditions climatologiques : froid, humidité
  • de la maturité du raisin
  • du type de macération / fermentation en fonction notamment des barriques et tonneaux utilisés

Cet antioxydant peut s’utiliser en prévention de certaines maladies dégénératives. Parmi celles-ci la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, l’arthrite, la cataracte, le cancer, l’artériosclérose, etc. L’effet antioxydant peut ainsi aider les neurones du cerveau à survivre au stress oxydatif.

Le resvératrol est un puissant antioxydant qui protège les cellules du vieillissement. Il a également des propriétés anti-inflammatoires et aide à maintenir de faibles niveaux de cholestérol et de triglycérides.
Il améliore le niveau de sucre dans le sang, empêche l’accumulation des tissus adipeux et est également protecteur pour les yeux et le système cardio-vasculaire.

Curcuma

Le curcuma est une plante dont les rhizomes sont utilisés dans plusieurs médecines traditionnelles ainsi qu’en phytothérapie.

La racine de curcuma pulvérisée est une des formes pharmaceutique les plus efficaces. En effet, sous cette forme, les curcuminoïdes (extrait de la curcumine) sont convertis en phénolates, favorisant une meilleure biodisponibilité dans l’environnement intestinal alcalin. La pipérine (du poivre) et le gingembre augmentent l’absorption.

Par son effet antioxydant et anti-inflammatoire la curcumine a une activité neuro-protectrice et préventive de la maladie d’Alzheimer.

La curcumine a également un effet actif pour les maladies et troubles de la bile. Elle favorise une meilleure digestion des lipides et des sucres dans les cas d’hypercholestérolémie, de surcharge du foie et d’endommagement du foie.

La curcumine est traditionnellement utilisée en cas d’inflammations aigües et chroniques telles que les rhumatismes et maladies auto-immunes, les courbatures, les tendinites ou encore les maladies intestinales inflammatoires (maladie de Crohn).

Astaxanthine

L’astaxanthine, de la famille des caroténoïdes, est considéré comme l’antioxydant naturel le plus puissant.

Son origine est 100 % végétale (Haematococcus Pluvialis). Les avantages de l’astaxanthine sont nombreux :

  • amélioration de la capacité anti-oxydante par rapport à plusieurs types de radicaux libres
  • anti-oxydant intracellulaire et extracellulaire
  • l’astaxanthine traverse la barrière hématoencéphalique
  • l’astaxanthine traverse la barrière hémato-rétinienne
  • elle s’accumule dans les muscles
  • elle n’agit pas comme pro-oxydant
  • elle peut recycler d’autres anti-oxydants

L’astaxanthine prévient l’oxydation des lipides dans les membranes cellulaires :

  • protection des mitochondries
  • protection de l’ADN
  • prévention de l’oxydation des protéines

Elle protège les yeux contre :

  • Les dommages de la lumière
  • La dégradation des cellules photoréceptrices
  • La diminution des cellules ganglionnaires
  • Les altérations neuronales
  • Les altérations dues aux infections

Lutéine

Pigment de couleur jaune orangé, la lutéine fait partie des caroténoïdes. Elle est riche en bêta-carotène.

La lutéine est un antioxydant naturel présent dans certains aliments :

  • fruits et légumes : brocolis, épinards, concombre, chou, laitue, piments, maïs, kiwis, pêches et nectarines, oranges, …
  • fruits à coque : amandes, noix, pistaches. Les légumes crus contiennent davantage de caroténoïdes que cuits.

Le corps ne crée pas de lutéine. L’apport de lutéine dans l’organisme passe donc obligatoirement par l’alimentation. Elle préserve les facultés des yeux en bloquant les rayons solaires néfastes pour la rétine. Grâce à ses propriétés antioxydantes, la lutéine soutient les tissus contre les effets nocifs des radicaux libres. Elle permet de ralentir les effets du vieillissement et de réduire le stress oxydatif.

Zéaxanthine

La zéaxanthine n’est pas synthétisée par notre organisme. Son apport doit donc se faire par l’alimentation.

On retrouve la zéaxanthine dans certaines plantes à fleur comme les tagettes (Tagetes Erecta), qui sont utilisées dans certains compléments alimentaires. La zéaxanthine est aussi présente dans certaines sources alimentaires comme le maïs, le chou vert, les épinards ou encore la courge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire