Produit ajouté.

Les vertus du coquelicot

Fleur de coquelicot

Vertus médicinales

Le coquelicot est connu pour ses bienfaits en cas d’agitation, d’irritabilité nerveuse et de troubles liés à l’anxiété. Le Coquelicot contient des alcaloïdes qui ont des propriétés sédatives et relaxantes, qui aident à calmer l’esprit grâce à ses vertus apaisantes. Il favorise l’endormissement. 

Son utilisation dans le traitement des troubles respiratoires comme l’asthme, la coqueluche et la bronchite est connue depuis des siècles. Le Coquelicot est bénéfique pour soulager la congestion thoracique en fluidifiant le mucus. Il s’agit d’une aide contre la toux grasse mais son action adoucissante soulage l’irritabilité de la toux sèche.

Les parties utilisées en phytothérapie

Les pétales et parfois des capsules de fruits.

Indications

Usage interne

  • Troubles respiratoires : toux spasmodique, coqueluche, épisodes asthmatiques, bronchite, enrouement, pharyngite.
  • Enfants et personnes âgées, insomnie, anxiété.
  • Dans certains pays, il est également utilisé en cas d’éréthisme cardiaque (Renforce les propriétés vitales d’un organe) chez l’adulte (cœur sain).

Usage externe

  • Blépharite (inflammation des paupières) et conjonctivite.
  • Les pétales peuvent également être utilisés pour extraire un liquide colorant pour teindre les tissus et la cire de fromage.

Comment utiliser le coquelicot

Extrait fluide : les extraits fluides contiennent un seul extrait sec de plante obtenu par percolation puis turbo extraction. La glycérine végétale est ajoutée à l’extrait concentré comme excipient et conservateur naturel. Elle apporte un léger goût sucré et facilite la prise lorsque la plante à un goût amer. 

Utiliser des extraits fluides permet de bénéficier de plus de principes actifs et donc d’une meilleure efficacité.

En infusion : les infusions sont une bonne alternative aux extraits fluides, mais la concentration sera moindre. Pour cela, il vous suffit de cueillir des pétales de coquelicots et de les faire bouillir dans de l’eau. Vous pouvez les utiliser fraîche ou séchée. Il ne faut cependant pas prendre plus de trois tasses d’infusion dans les 24 heures. 

Description du coquelicot

C’est une plante herbacée annuelle de la famille des Papavéracées qui pousse jusqu’à 70 cm de hauteur.

Feuilles : alternes, à segments pointus, allongées et lobées, très séparées avec des folioles pointues bosselées et des poils rigides à la fois dans les nervures et sur les bords. 

Fleurs : les fleurs sont généralement solitaires et terminales, grandes (5-8 cm en largeur) et écarlates. 

Fruits : les fruits sont globuleux et glabres. Ils forment une capsule pleine  de graines en forme d’urne avec un couvercle.

Pétales : les pétales sont des caducées. 

La plante entière secrète un latex blanc.

Récolte du coquelicot

On le trouve fréquemment sur les chemins et les champs. Il fleurit entre juin et août et il existe de nombreuses espèces différentes. Une fois les pétales formés, ils ne durent pas plus de 4 heures, la récolte doit donc être effectuée immédiatement. Les capsules sont collectées environ trois semaines plus tard.

Un peu d’histoire

Depuis des siècles, le coquelicot est lié à la culture humaine de bien des façons.

Remède ancien : Le coquelicot est originaire de l’Europe et de l’Asie occidentale. Également connu sous le nom de Papaver rhoeas, il a été cultivé et utilisé pour ses vertus thérapeutiques par de nombreuses cultures. Les anciens Grecs et Romains l’utilisaient comme plantes médicinales, principalement comme sédatif. Les principes actifs de cette plante étaient tellement reconnus qu’on la retrouve dans la mythologie grecque. Le dieu du sommeil, Hypnos, était fréquemment dépeint en possession d’opium, extrait du pavot, pour faciliter l’endormissement rapide.

Symbole de mortalité : Dans certaines cultures, le coquelicot représente la mort et le sommeil éternel. Cela s’explique par ses vertus relaxantes et sa capacité à pousser dans les sols perturbés, dont les champs de bataille. Il est d’ailleurs devenu l’un des symboles de la Première Guerre mondiale après que John McCrae l’ait utilisé dans son célèbre poème “In Flanders Fields”. Il représente ici les soldats tombés au combat.

Utilisation dans l’art : Le coquelicot est un sujet fréquent dans l’art, en particulier dans la peinture. Des artistes célèbres tels que Claude Monet et Vincent van Gogh ont réalisé des tableaux mettant en avant ses fleurs. Vous pouvez par retrouver la peinture de Monet “Les Coquelicots” au musée d’Orsay et celle de Van Gogh “Champs de Coquelicots” au Kunstmuseum.

Précautions d’emploi

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.
  • Consultez votre médecin pour les enfants de moins de 7 ans.

Nous vous conseillons le produit suivant

extrait de coquelicot

Extrait de Coquelicot

Aide à trouver détente et équilibre et profiter de nuits paisibles. Calme également les voies respiratoir...
11.65

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

close icon Mes points