Description

Absinthe-PlantePlante herbacée vert argenté jusqu’à 60-120 cm de hauteur, ligneuse, à racine pivotante à plusieurs branches latérales. Les feuilles sont opposées et alternées, du vert au grisâtre, densément tomenteuses des deux côtés. La tige de la partie fleurie est verte grisâtre, tomenteuse, jusqu’à 2,5 mm de diamètre, et contient normalement cinq rainures longitudinales.

Les capitules ou inflorescences sont des grappes unilatérales disposées en panicules laxistes axillaires, insérées au niveau des feuilles. Les capitules présentent une forme déprimée, sphérique à semi-sphérique, 2-4 mm de diamètre, à involucre gris et tomenteux. Les bractées externes sont linéaires, les bractées internes sont ovales, avec un apex obtus et marges scarieuses ; les nombreuses fleurs sont tubulaires et hermaphrodites (≤ 2 mm longueur) ainsi que quelques fleurs jaunes rayonnées. Le fruit est en akène lisse, petit et grisâtre. L’absinthe appartient à la famille des Composées.

Il est originaire des régions centrales et méridionales de l’Europe, de l’Afrique du Nord et de l’Asie. Il pousse spontanément dans les champs arides et secs et il est adapté aux climats chauds et mi-chauds.

La plante pousse également dans les forêts de feuillus et semi-persistantes, les sous-bois xérophiles et les forêts mixtes. Cette plante vit toute l’année, bien qu’en hiver, elle perd sa tige et fleurit à nouveau au printemps; de cette façon, une même plante pourrait répéter le cycle pendant environ 10 ans. Elle fleurit en été (de juillet à septembre) et est récoltée au début du stade de floraison.

L’absinthe fait partie de nombreuses liqueurs (absinthe) et apéritives (vermouth). La liqueur d’absinthe est interdite dans de nombreux pays car elle est très toxique lorsqu’elle est consommée en grande quantité.

Partie utilisée

Les feuilles et les sommités fleuries.

Indications

Usage interne

  • Troubles digestifs : dyspepsie, atonie digestive, digestions importantes, météorisme, flatulence, spasmes gastro-intestinaux.
  • Affections hépatiques: dyskinésie biliaire, lithiase biliaire, cholélithiase.
  • Manque d’ appétit ou d’inappétence, anorexie.
  • Infections intestinales de type parasite: entérobiases, taeniasis, ascariasis, toxocariasis, trichuriasis.
  • Troubles menstruels: aménorrhée et hypoménorrhée, menstruations douloureuses (dysménorrhée).
  • Fièvre.
  • Infections respiratoires: bronchite, rhume.

Usage externe

  • Dermatomycose, otite, plaies, brûlures, ulcères cutanés.
  • Piqûres d’insectes. L’application topique agit comme un anti-moustique (lotion).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points