Regulin | Soria Natural France | SoriaVie

Regulin

22.70

Contribue à la régularisation des cycles menstruels et à diminuer les troubles de la ménopause

Boite de 60

Conseils d’utilisation :

  • Adultes: 1 à 3 gélules par jour
  • Ne pas utiliser en cas d’antécédents cancer hormono-dépendant
Catégorie :

Product Description

REGULIN est une combinaison de plantes souveraines pour la vie intime des femmes. REGULIN fournit une aide précieuse à toutes celles qui souhaitent passer une ménopause sans soucis.

Recommandations :

  • Un complément alimentaire ne peut se substituer à une alimentation variée, équilibrée et à un mode de vie sain
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée
  • A conserver à température ambiante
  • A tenir hors de portée des enfants
  • Consulter un médecin si les inconvénients persistent
  • Ne pas utiliser pendant la grossesse sans avis médical

Pour la petite histoire :

Depuis l’Antiquité, le Houblon est utilisé par la médecine traditionnelle de nombreuses civilisations. On dit que les anciens Grecs et les Romains appréciaient les principes amers du houblon pour traiter les problèmes digestifs et les troubles intestinaux. Ce sont des médecins arabes qui lui reconnaissent, les premiers, ses propriétés apaisantes soporifiques. Durant l’époque médiévale, certains herboristes l’ont utilisé, en Europe, contre la mélancolie et l’insomnie. Des cônes de houblon étaient alors placés dans l’oreiller, ou en dessous, pour favoriser le sommeil, particulièrement chez les enfants nerveux. . En Amérique du Nord, les Indiens Cherokee employaient le houblon pour soulager l’arthrite et la douleur ainsi que pour traiter les problèmes reliés aux reins. La Médecine Traditionnelle Chinoise lui reconnaît également des vertus pour traiter l’insomnie, les troubles digestifs, les crampes intestinales et le manque d’appétit. En Inde, la médecine ayurvédique utilise le houblon pour soulager l’agitation causée par la tension nerveuse, la migraine et lindigestion. L’utilisation plus contemporaine du houblon concerne, en général, les troubles du sommeil, les problèmes liés à la ménopause.

L’achillée millefeuille tiendrait son nom du héros grec Achille qui, selon la légende, s’en servait pour soigner les soldats blessés durant la guerre de Troie – Son utilisation est pourtant bien antérieure puisque cette plante était déjà connue des hommes de Néandertal. Utilisée dans un premier temps en usage externe comme cicatrisant et pour arrêter les saignements, l’achillée millefeuille a, à partir du XIXe siècle, développé sa réputation d’antispasmodique en usage interne. Durant la Première Guerre mondiale, l’achillée millefeuille était incluse dans le kit de première urgence des soldats.

Plante utilisée depuis l’Antiquité, la Sauge tient d’ailleurs son nom scientifique, Salvia , du latin salvare , qui signifie « guérir ». Les Romains, et avant eux les Egyptiens, connaissaient déjà les propriétés médicinales de la sauge ; d’ailleurs, les premiers la récoltaient lors de cérémonies et sans outils alors que les seconds s’en servaient en traitement de l’infertilité. La sauge est également l’une des plus anciennes plantes cultivées puisqu’elle le fut dès le XIIIe siècle. Cette plante aromatique et médicinale entrait alors dans la composition de multiples préparations. Sur ordre de François Ier, la sauge a ainsi été utilisée pour préparer l’eau d’arquebusade, à l’origine destinée à soigner les plaies causées par une arme, l’arquebuse, avant de devenir rapidement un remède traditionnel contre bon nombre de pathologies. Elle est aussi indiquée pour lutter contre la transpiration excessive ainsi que les sueurs nocturnes liées à la ménopause.

Composition

  • Isoflavones 10% (lécithine de soja) (100mg)
  • Achillee millefeuille (100mg)
  • Sauge officinale (100mg)
  • Houblon (100mg)