CTP | Soria Natural France | SoriaVie

Ctp

26.60

Pour vous aider à retrouver un organisme détoxiqué et purifié, source même de votre santé

Boite de 36 comprimés

Conseils d’utilisation :

  • Adultes : 1 comprimé par jour la première semaine, 2 comprimés par jour la deuxième et troisième semaine puis 1 comprimé par jour jusqu’à la septième semaine.
Catégorie :

Product Description

Ctp est une réparation à base d’extrait sec lyophilisé de lepidium latifolium, traditionnellement utilisé pour détoxifier. CTP est une association d’extrait sec lyophilisé de lepidium latifolium, de myrosine et protéine épithio spécifique de Lepidium, latifolium, vitamine C, sulfate de fer qui stimule la détoxication cellulaire en profondeur. A utiliser après des traitements médicamenteux, ou une alimentation trop riche en sucres raffinés ou graisses saturées. Boite de 36 comprimés.

Recommandations :

  • Un complément alimentaire ne peut se substituer à une alimentation variée, équilibrée et à un mode de vie sain
  • Ne pas dépasser la dose journalière indiquée
  • A conserver à température ambiante
  • A tenir hors de portée des enfants
  • Consulter un médecin si les inconvénients persistent
  • Ne pas utiliser pendant la grossesse et l’allaitement sans avis médical

Pour la petite histoire :

Plante vivace qui croît dans des lieux ombragés et au bord des rivières, le Lepidium latifolium, aussi appelé « grande passerage », se cultivait autrefois aussi dans les potagers, pour être utilisé comme condiment. En Angleterre, cette cousine du cresson était appelée « herbe au poivre » en raison de son petit goût piquant et amer qui rappelle aussi celui du raifort. Elle se consommait comme de la moutarde ou en salade de jeunes poussesMais c’est surtout pour ses propriétés médicinales qu’on la connaît depuis le Moyen Âge. Au IXe siècle Charlemagne n’a pas oublié de mettre le Lepidium sur la liste des plantes préconisées dans les jardins des simples des monastères. Au XIIIe siècle, Hildegarde de Bingen écrit à son propos : « Ce qu’il contient d’aigre et d’amer n’attaque pas l’homme à l’intérieur, mais le guérit. Un homme qui a un cœur faible et un estomac malade mangera le Lepidium cru et il le fortifiera. De même, celui qui est triste retrouvera sa joie. Si on le mange, il guérit les yeux et les rend limpides. » Bien que parée de nombreuses vertus, c’est surtout pour ses propriétés dépuratives qu’on utilise la passerage. Dans le Dictionnaire botanique et pharmaceutique de Nicolas Alexandre, paru au XVIIe siècle, celui-ci la considère comme « correctrice de la matière acide » et convenant à « toutes les maladies où l’acide domine, soit dans le sang, soit ailleurs ».

Composition

  • lepidium latifolium
  • myrosine et proteine epithio-specifique de lepidium latifolium
  • vitC
  • sulafte de fer
  • croscarmellosesodique
  • cellulose microcristalline
  • stéarate de magnesium
  • cire de carnauba

Produits similaires