Produit ajouté.

Les bienfaits de l’Hysope

Photo plante Hysope

L’hysope est un petit arbuste qui appartient à la famille des Labiées.

Description botanique

Tige : dressée, ligneuse, caduque, pubescente, carrée et peut atteindre 30 à 60 cm de hauteur.

Feuilles : opposées sur la tige, linéaires, lancéolées de 2 cm de long et 3 mm de large, vertes ou grisâtres à cause des poils et s’attachent à la tige par une petite queue. Dans l’aisselle supérieure des feuilles, on trouve des verticilles non appariés.

Verticilles : les verticilles sont bleus.

Fleurs : tubulaires en forme d’épi avec une forte odeur de camphre et un goût agréable.

Fruits : les fruits sont tétra-achènes.

Origine géographique et récolte

C’est une plante qui fleurit en été et que l’on trouve dans les collines sèches de la zone méditerranéenne ; on la trouve souvent comme plante de jardin. Elle est cultivée, de nos jours, à des fins médicinales, car c’est une plante rare et difficile à trouver.

L’Hysope est une plante qui appartient à la même famille que l’Origan et la Marjolaine.

Partie utilisée en phytothérapie

En phytothérapie, naturopathie et herboristerie, ce sont les sommités fleuries et les feuilles de la plante qui sont utilisées. Il arrive aussi que les racines soient utilisées.

Comment consommer l’Hysope ?

L’Hysope est une plante aromatique traditionnellement utilisée en cuisine, appréciée pour ses vertus gustatives. Elle est utilisée comme herbe et condiment, notamment pour relever des sauces ou assaisonner des plats.

En phytothérapie et naturopathie, il est possible de consommer l’Hysope sous plusieurs formes :

  • En infusion et tisane. Il suffit de faire infuser des fleurs fraiches ou séchées dans une eau bouillante pendant plusieurs minutes. Il est recommandé de consommer 3 tasses par jour.
  • En décoction. Faire bouillir des feuilles ou des fleurs dans un litre d’eau durant 5 min, puis laisser infuser durant une vingtaine de minute.
  • En huile essentielle. Il existe plusieurs façons d’utiliser l’huile essentielle d’Hysope : pure, en inhalation, en dilution, en bain, en gargarismes, etc. Rapprochez-vous d’un aromathérapeute pour être guidé dans l’utilisation de cette HE.
  • En sirop, particulièrement pour calmer la toux grasse.
  • En huile de massage. Il s’agit d’huile infusée avec de l’Hysope pour masser les muscles.
  • En hydrolat (ou eau florale). Il s’agit de la phase aqueuse résultant de la distillation de l’huile essentielle d’Hysope. Elle peut être utilisée en cataplasme.
  • En gélules et comprimés. Sous cette forme, il est question d’extrait sec de la plante.
  • En extrait fluide et teinture mère, pour profiter d’un extrait liquide de la plante.

Bienfaits de l’Hysope

L’Hysope est une plante médicinale aux nombreuses propriétés et vertus. Découvrez toutes les vertus médicinales de cette plante. Elle aide à :

Apaiser les troubles ORL et stimuler les défenses immunitaires

  • La présence de diterpènes fait de l’Hysope une plante reconnue pour son action apaisante sur les différents types de toux (sèches, grasses, irritatives, etc.).
  • Cette plante est traditionnellement utilisée pour lutter contre l’asthme et les états grippaux.
  • L’Hysope est utilisée pour apaiser les maux de la sphère respiratoire de manière globale : bronchite, toux, affection pulmonaire, maux de gorge, nez qui coule, sinusite et rhinite.
  • La plante a également une action antivirale, elle aide à lutter contre la grippe ou le rhume.
  • L’acide rosmarinique renfermé dans la plante possède une action antioxydante et aide à stimuler le système immunitaire. Cette action tonique soutient le corps en cas d’infection virale.

Libérer les voies respiratoires

  • L’Hysope possède une propriété expectorante et fluidifiante, elle permet de fluidifier le mucus au niveau des muqueuses respiratoires. Cette action permet d’évacuer le mucus qui s’accumule dans les bronches.
  • Contenant également du linalol et de la marrubiine, l’Hysope aide à la régulation et l’évacuation de ce mucus.
  • Cette plante médicinale est une alliée en cas d’affections des bronches et des poumons.
  • La plante a une propriété anti-asthmatique en inhibant le remodelage des voies respiratoires chez la personne asthmatique.
  • L’Hysope aide aussi à renforcer les muqueuses de la voie aérienne.
  • On peut utiliser cette plante en synergie en cas d’allergie.

Améliorer la digestion

  • L’Hysope est antispasmodique : elle aide à lutter contre les spasmes intestinaux ou gastriques en cas de digestion difficile.
  • La plante aide à trouver l’appétit.
  • Cette plante favorise la production de sucs gastriques, ce qui contribue à une meilleure digestion.
  • De plus, cette plante permet une meilleure évacuation des gaz intestinaux et régule la flore intestinale.
  • La plante est utilisée pour lutter contre les douleurs digestives (gaz, ballonnements, lenteur digestive, mal d’estomac, etc.)

Réduire les bleus

  • L’Hysope aide à évacuer le sang qui stagne lors d’un coup (ecchymose).
  • La plante est traditionnellement utilisée pour soulager les ecchymoses et les douleurs rhumatismales par une propriété anti-inflammatoire.
  • L’acide lactique qui stagne lors de courbatures ou de crampes est également évacué par l’action de cette plante.
  • Il est possible d’utiliser l’Hysope sous forme d’huile infusée pour réaliser des massages.

L’Hysope est une plante aux nombreuses propriétés médicinales. Outre les propriétés citées précédemment, l’Hysope peut aussi aider à :

  • Calmer la nervosité et les angoisses. Elle est aussi utilisée pour les dépressions légères.
  • Combattre les problèmes de peau (acné, dartre, ride, etc.).
  • Favoriser la sudation.
  • Réduire la fièvre.
  • Soulager les rhumatismes ou les inflammations.

Indications

Usage interne

  • Troubles respiratoires : bronchite, rhume, grippe, asthme, toux sèche, rhinite, sinusite, etc.
  • Troubles digestifs : manque d’appétit, dyspepsie hyposécrétante, flatulences, etc.
  • Hypertension artérielle.
  • Système nerveux
  • Diabète.

Usage externe

  • En usage topique, sous forme de lotion : nettoyage et désinfection des plaies, brûlures et ulcères cutanés.
  • Blessure, ecchymose.

L’Hysope peut être utilisée avec d’autres plantes médicinales afin de profiter de plusieurs principes actifs. On peut citer la Menthe, le Cassis, la Sauge, le Romarin, la Lavande, le Thym, le Fenouil, la Sarriette, la Mélisse, la Camomille, l’Ortie, l’Eucalyptus ou encore la Valériane.

Notre produit à base d'Hysope

pectosor baume

Pectosor Baume

Baume pectoral qui contribue à apaiser et libérer les voies respiratoires des adultes et enfants dès 6 an...
11.95
Promo ! alerdin
-12%

Alerdin

Conseillé pour aider à lutter contre les troubles allergiques. Action antihistaminique.
16.90
close icon Mes points