Les bienfaits de la Valériane

Valériane officinale plante

Description

C’est une plante herbacée vivace de 30-130 cm de hauteur selon la variété. Il a un rhizome court avec des racines fibreuses blanc jaunâtre et quelques stolons souterrains. Le rhizome gris jaunâtre à gris brun clair est en forme de cône ou de cylindre de 50 mm de longueur et 30 mm de diamètre; la base est allongée ou comprimée avec plusieurs racines qui la recouvrent complètement, la pointe a généralement une cicatrice concave provenant des parties aériennes.

Dans la section longitudinale, la moelle présente une cavité centrale avec des cloisons transversales. Les racines sont nombreuses, presque cylindriques, de la même couleur que le rhizome, de 1 mm à 3 mm de diamètre, et souvent avec plus de 100 mm de longueur.

Les racines secondaires filiformes et fragiles sont peu nombreuses. Les tiges d’un an, droites, rainurées et fistuleuses sont creuses et avec beaucoup de poils, surtout dans les nœuds.

Les feuilles, opposées, pétiolées, velues sur la face inférieure, de 5 à 12 cm de longueur, avec 13 à 21 segments lancéolés, disposés en rose à la base et opposés à la tige. Les feuilles inférieures sont pétiolées tandis que les supérieures sont sessiles. Les fleurs sont blanches ou roses, jointes dans une inflorescence corymbe qui se trouve à l’extrémité des tiges et apparaissent la deuxième année de la croissance au printemps.

La corolle est en forme d’entonnoir et a à sa base se trouve une pousse latérale qui recueille le nectar. Les étamines sont au nombre de 3 avec des anthères blanches proéminentes qui sortent de la corolle.

Le fruit est glabre, pyriforme et certains sont aplatis; à l’intérieur il y a une cavité vide (opulus stérile). Au sommet du fruit, il y a un petit entonnoir avec plusieurs filaments plumeux (pappus) qui l’aident à se disperser. La valériane appartient à la famille des Caprifoliacées (anciennement Valérianacées).

C’est une plante vivace qui pousse bien en Europe, en Amérique du Nord et dans le nord de l’Asie. La valériane peut être trouvée à l’état sauvage dans les forêts montagneuses humides, les prairies marécageuses et les berges, à des niveaux plus bas jusqu’à 2000 m d’altitude. Elle est également cultivée intensivement à la campagne pour ses excellentes propriétés médicinales. Elle se trouve généralement dans les terres arides et sèches et, du point de vue thérapeutique, la valériane cueillie dans les terres arides et sèches est la plus riche en principes actifs.

La floraison a lieu au printemps ou en été, selon les conditions météorologiques. A des fins médicinales, le rhizome avec ses racines est récolté en automne pour les plantes de l’année et dans les régions les plus froides ou de montagne. La récolte se fait au printemps pour les plantes plus anciennes et dans les régions les plus chaudes.

Il est recommandé de n’utiliser que celles qui ont au moins deux ans et de couper la plante avant la floraison, c’est-à-dire lorsque les jus nutritifs du rhizome et de la racine sont mobilisés en boutons floraux. Lorsque la racine est séchée, elle est d’un arôme désagréable caractéristique.

Partie utilisée

La racine, le rhizome et les stolons.

Bienfaits

La valériane est connue pour améliorer l’agitation nerveuse, l’anxiété et les troubles du sommeil. Il contient de l’acide valérique qui agit comme un neurotransmetteur. Il est indiqué pour la prise en charge des troubles légers du sommeil chez les adultes et les enfants. Il peut accélérer le sommeil et améliorer la qualité du sommeil. Il réduit les tensions à court terme, en particulier les tensions liées au stress, et soutient la santé physique et mentale. Il permet également de réduire le stress lié au surmenage, physique ou intellectuel.

 

Les indications

  • Troubles du système nerveux : névrose et neurasthénie, anxiété, nervosité, stress, crise hystérique, dépression nerveuse, crises de panique, hypocondrie, migraines ou céphalées de tension, épuisement intellectuel, delirium tremens, vertige, etc.
  • Troubles du sommeil : insomnie chronique, difficultés occasionnelles à s’endormir.
  • Les troubles cardiaques causés par des troubles nerveux : tachycardie, extrasystoles, arythmies, hypertension artérielle.
  • Dysménorrhée, syndrome prémenstruel douloureux.
  • Asthme, bronchite, toux nerveuse.
  • Coliques abdominales.
  • Manifestations somatiques d’un excès de tonus autonome (dystonie neurovégétative) : palpitations, syndrome du côlon irritable, spasmes intestinaux, de la gorge et de l’œsophage, gastrite nerveuse, etc.
  • En complément de traitement de convulsions infantiles et de l’épilepsie (traitement suivi par un spécialiste).
  • Douleurs rhumatismales, névralgies, ecchymoses, myalgies, contractures musculaires, etc.
  • Modérateur d’appétit.
  • La valériane intègre des programmes utilisés pour contrôler les dépendances aux antidépresseurs ou aux benzodiazépines.

Nos produits à base de Valériane

Promo !
-12%

Valeriane extrait fluide

Contribue à un apaisement relatif de l'organisme. Agit pour un fonctionnement normal de celui-ci.
9.50

Stressor c-5

Contribue à passer des journées sereines sur le long terme.
15.50

Sedaner 29-c à libération prolongée

Permet de maintenir un relâchement nocturne normal et apaisé.
20.90

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points