Les bienfaits de la Salicaire

Salicaire

Description

C’est une plante vivace et dressée de tige quadrangulaire de 30 cm à 1,50 m haut, pubescent à l’extrémité supérieure. Les tiges sont de couleur vert brunâtre, rigides, quadrangulaires, ramifiées au sommet, ridées longitudinalement et pubescentes. Les feuilles sont opposées, décussées, en paires et rarement verticillées en trois. Parfois, elles sont alternées là où se trouve l’inflorescence, formant une longue grappe terminale. Les feuilles sont sessiles, lancéolées et en forme de cœur à la base, de 5 à 15 cm de long et de 1-2,5 cm de large. Les surfaces inférieures sont duveteuses ; les veines secondaires sont anastomosées dans une couronne au bord du membre. Les fleurs ont un calice tubulaire gamosé, persistant, pubescent de 4 à 8 mm de long, formant six sépales couronnés par six petites dents triangulaires, alternant avec six autres grandes, aussi grandes que la moitié du tube, et des dents pointues. Une corolle est formée de six pétales rose violacé, chacun élargi à son sommet, avec un bord ébouriffé et une base étroite.

L’androecium est constitué de deux verticilles de six étamines (un verticille à étamines courtes, et l’autre à étamines plus longues que le sommet de la corolle). Le fruit mûr est une petite capsule incluse dans le calice persistant. La salicaire appartient à la famille des Lythraceae.

On la trouve couramment dans les zones humides partout en Europe, près des ruisseaux, des fossés d’irrigation et des prairies très humides, jusqu’à 100 m d’altitude. Floraison : elle commence en juin.

Récolte : de juillet à septembre, au moment de la floraison. Une fois récoltés, elles sont mises à sécher, en grappes ou en ballots, dans un endroit ombragé et bien ventilé.

Partie utilisée

Apex floraux.

Indications

Usage interne

  • Diarrhée, gastro-entérite, diarrhée bacillaire blanche (salmonellose, fièvre typhoïde), syndrome du côlon irritable, colite ulcéreuse. Particulièrement recommandé pour les enfants, soit dans le biberon ou via un lavement, accompagné d’un régime (carottes, riz blanc, farine de caroube, etc.).
  • Dysménorrhée.
  • Anémie.
  • Diabète de type II.

Usage externe

  • Affections cutanées : dermatose, plaies, eczémas, intertrigo, etc.
  • Affections veineuses : hémorroïdes, ulcères variqueux.
  • Leucorrhée, vaginite, vulvovaginite, métrorragie (hémorragies vaginales non menstruelles), etc., par lavage vaginal.
  • Troubles buccaux : stomatite, parodontopathies, pharyngite.
  • Blépharoconjonctivite.
  • Saignement de nez. Pour interrompre l’hémorragie nasale, une feuille fraîche et hachée est placée dans la narine.

Nos produits à base de Salicaire

Salicaire extrait fluide

Parfait pour une digestion à l'activité normale. Contribue à pérenniser le système digestif et les muqueu...
10.80

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points