Les bienfaits du Ginkgo Biloba

la plante ginkgo

Description

Arbre dioïque (mâles et femelles sont des arbres différents), à feuilles caduques, ramifiés, pouvant atteindre 40 m de hauteur. Écorce en liège brun grisâtre ou brun foncé, avec des crêtes et des rainures marquées. Feuilles simples vert clair, jaunissant à l’automne, flabellées, coriaces, glabres, généralement bilobées, mais elles peuvent aussi être presque entières ou très divisées, avec une encoche centrale en grappes de 3 à 5 feuilles. Fleurs dioïques, à pieds différents, les mâles jaunes, les chatons cylindriques rassemblés, très nombreux et naissent en pousses courtes, les tiges solitaires. Le ginkgo est caractérisé par des organes reproducteurs spéciaux qui apparaissent après environ 20 à 35 ans. Les graines (appelées à tort fruits) sont drupes, rondes ou ellipsoïdes, d’environ 2 à 3 cm de diamètre, jaunâtre, avec une couche externe charnue et comestible, une fois mûre lorsqu’elle tombe au sol elle pourrit avec une odeur très désagréable (comme du beurre rance) en raison de l’acide butyrique qu’elle contient. L’arbre femelle peut avoir des graines sans pollinisation (stérile). Il appartient à la famille des Ginkgoaceae.

C’est un arbre provenant de l’est de la Chine. Il est très rare à l’état sauvage. Il fleurit au début du printemps et produit des fruits après plus de 25-30 ans, qui mûrissent en automne. Les feuilles sont récoltées au printemps. Il supporte des changements de climats. Ses habitats naturels sont des vallées montagneuses au climat tempéré, dans des sols bien drainés et frais mais avec un certain degré d’humidité, car il ne résiste pas bien à la sécheresse, mais il est très adaptable, il pousse donc aussi dans des sols pauvres, des sols compacts, sols avec différents pH, chaleur, bruine en hiver et pollution de l’air.
Le ginkgo est un arbre sacré de l’Orient, objet de vénération, symbole de l’unité des opposés, considéré par certains comme un symbole de l’immuable, porteur d’un pouvoir miraculeux, porteur d’espoir et d’un passé incommensurable, symbole d’amour. En raison de ses propriétés, il est lié à la longévité. Les vieux Ginkgos sont vénérés comme un dieu au Japon. En outre, le ginkgo est l’arbre le plus ancien de tous ceux qui existent dans le monde. La raison de sa survie, à part une résistance naturelle aux parasites et l’odeur désagréable de ses fruits qui n’ont été mangés par aucun animal, est due au fait qu’en Orient, elle a été considérée comme une plante sacrée, raison qui justifie sa plantation autour des temples.

Partie utilisée

Les feuilles, récoltées au printemps.

Bienfaits

Le ginkgo est un neuroprotecteur dont les feuilles sont utilisés pour traiter les symptômes de la démence, les pertes de mémoire, la dépression, les troubles de la concentration.

C’est un aussi un veinotonique et un cicatrisant naturel.

Les indications

Usage interne

  • Déficit vasculaire cérébral. Il améliore les troubles fonctionnels (céphalalgie, vertiges, problèmes de mémoire et de diction, acouphènes) et d’autres troubles du comportement (désorientation, agressivité, incohérence, anxiété, etc.).
  • Démence sénile, démence vasculaire, maladie d’Alzheimer.
  •  Réduction des performances intellectuelles, difficulté à se concentrer, perte de mémoire.
  •  Dépression au troisième âge.
  •  Prévention de l’artériosclérose et de la thromboembolie cérébrale.
  •  Accident vasculaire cérébral et traumatisme cranioencéphalique.
  •  Hypertension artérielle.
  •  Céphalalgie vasculaire, insuffisance vertébrobasilaire.
  •  Insuffisance périphérique artérielle. La claudication intermittente.
  •  Microangiopathies, rétinopathies diabétiques et uvéite.
  •  Insuffisance veineuse – varices, hémorroïdes, fragilité capillaire, phlébite, thrombophlébite.
  •  Dysfonction érectile (impuissance) par insuffisance artérielle. Dysfonctionnements sexuels induits par l’utilisation d’antidépresseurs, en particulier les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.
  •  Prévention du parkinsonisme.
  •  Vertiges et acouphènes vasculaires, il aide à traiter la surdité cochléaire (originaire du cerveau).
  •  Récupération de la neuropathie.
  •  Récupération post-infarctus du myocarde.
  •  Asthme et allergies.
  •  Maladies de la peau – psoriasis.
  •  Oligurie et prostatite.
  •  Syndrome prémenstruel.
  •  Fibrose hépatique. Il arrête l’évolution de la fibrose hépatique liée à l’hépatite chronique B.

Usage externe

  • Maladies de la peau: coups de soleil, eczéma sec, psoriasis, acné, certaines allergies cutanées, sécheresse cutanée, ichtyose.
  • Rhume des foins (spray).
  • Parodontopathies.

Découvrez nos produits à base de Ginkgo

Ginkgo extrait fluide

Idéal pour un flux sanguin usuel. Contribue à une circulation normale.
10.80

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points