Les bienfaits de l’Échinacée

Fleurs d'Échinacée

Description

Plante vivace, forte,50 cm de haut ou plus. Elle est fixée au sol par une racine colonnaire d’où sortent de nombreuses radicelles.

La racine est fusiforme, cylindrique ou légèrement tranchante, parfois enroulée en forme de spirale qui passe imperceptiblement au rhizome dans la partie supérieure ; les rhizomes sont surmontés de parties de la tige aérienne et de quelques anneaux à la surface. Les racines sont ridées longitudinalement et profondément rainurées avec de courtes fractions lorsqu’elles sont sèches mais qui deviennent dures et flexibles lorsqu’elles entrent en contact avec l’atmosphère.

La tige est mince et villeuse.

Les feuilles entières sont allongées, étroites, lancéolées. Les capitules terminaux sont à fleurs tubulaires jaune clair. Les plus externes sont ligulés et roses. La bractée épineuse du cône est orange.

L’Echinacéa appartient à la famille des Compositeae (Asteraceae).

Origine

Originaire d’Amérique du Nord, elle pousse dans des prairies calcaires. Elle est cultivée dans les rivières sablonneuses et les prairies. Il existe 9 espèces différentes d’Echinacea, les plus couramment utilisées en médecine sont Echinacea angustifolia, Echinacea pallida et Echinacea purpurea . Ces trois espèces diffèrent par la couleur de leurs fleurs : les fleurs d’ E. Angustifolia sont mauves, E. pallida a des fleurs blanches et celles d’ E. Purpurea vont du rose au rouge violacé. Elles se différencient également les unes des autres par leurs feuilles. E. purpurea a des feuilles dentelées, lancéolées, de forme ovale ; en revanche, pour les deux autres espèces les feuilles ne sont pas lancéolées. Selon certains auteurs, E. purpurea est plus active lors des essais in vitro et E. angustifolia est plus efficace chez l’homme. La plante entière est cueillie lors de la floraison, même si la partie la plus importante est la racine.

Partie utilisée

Echinacea angustifolia : la racine et rarement la plante entière.

Echinacea purpurea : parties aériennes et parfois racine.

Bienfaits

L’échinacée stimule significativement les défenses naturelles de l’organisme. Cela a un réel impact sur notre immunité. Par conséquent, elle est particulièrement utile pour prévenir diverses maladies d’origine virale ou bactérienne. L’échinacée est utilisée depuis longtemps pour prévenir le rhume, la grippe et les otites. Les  recherches ont montré que les avantages de l’échinacée dans ce domaine sont liés à ses propriétés anti-inflammatoires.

L’échinacée est utilisée depuis longtemps pour traiter et prévenir les infections des voies urinaires. Ses propriétés antibactériennes en font l’une des solutions naturelles les plus efficaces contre les cystites chroniques ou occasionnelles (infection des voies urinaires).

Indications

Usage interne

  • Prophylaxie et traitement des infections de toute étiologie.
  • Infections des voies respiratoires : rhume, grippe, toux improductive, amygdalite, pharyngite, laryngite, otite, rhinite, sinusite, bronchite, etc.
  •  Infections des voies urinaires.
  • Maladies génitales : gonorrhée, syphilis, candidose vaginale, salpingite, maladie inflammatoire pelvienne.
  • Infections gastro-intestinales : diarrhée, colite.
  • Infections cutanées : furoncles, herpès labial, herpès génital, etc.
  • Affections fébriles.
  • Inflammations articulaires.
  • Allergies (sauf en cas d’allergies à la famille des Asteraceae).
  • Hyperplasie bénigne de la prostate, prostatite chronique et aiguë, vésiculite. Dans ce cas, il est conseillé de le combiner avec du pygeum ( Prunus africana).
  • Pour réduire les effets secondaires de la thérapie antinéoplasique (irradiation, chimiothérapie). Son effet immunostimulant pourrait devenir une alternative ou au moins un adjuvant à la chimiothérapie et pourrait aider à prévenir les infections et à activer le système immunitaire chez les personnes dont la réponse immunitaire est endommagée.
  • Aphrodisiaque : L’extrait d’échinacée est utilisé comme aphrodisiaque à la fois en usage externe et interne, notamment chez l’homme.

Usage externe

  • Troubles cutanés : plaies difficiles à cicatriser, brûlures, furoncles, ulcères, abcès post-opératoire, herpès labial, herpès génital, acné, dermatite, psoriasis. Selon certaines études, l’extrait d’échinacée appliqué sur la peau est aussi efficace que l’indométacine topique, un puissant anti-inflammatoire.
  • Infections dentaires et buccales : stomatite, gencive enflée, parodontite, gingivite.
  • Piqûres d’insectes.
  • Aphrodisiaque : l’extrait d’échinacée appliqué en pommade sur le gland du pénis favorise l’érection par stimulation réflexe nerveuse et vasodilatation locale.

Nos produits à base d'échinacée

defensat

Defensat c-13

Participe à l'équilibre des défenses immunitaires de façon relative.
25.30
Promo ! echinasor
-11%

Echinasor c-8

Aide à stabiliser ses fonctions immunitaires dès que vous en avez besoin.
14.50

Extrait d’Echinacée

Aux extraits naturels d'échinacée. Participe à l'équilibre des défenses immunitaires de façon relative.
11.00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points