Boldo ( Peumus Boldus )

feuilles de boldo

Description botanique

Petit arbre ou arbuste (5-6 m), dioïque et à feuilles persistantes, originaire du Chili. Tronc court et épais; écorce légèrement craquelée de couleur gris brunâtre; beaucoup de branches et de brindilles. Ses feuilles sont aromatiques, vivaces, opposées, entières, coriaces, aspéreuses, ovales ou elliptiques, de couleur vert grisâtre, généralement d’environ 3-8 cm de long et de 2-4 cm de large, avec un pétiole court, un obtus ou légèrement émarginé ou un  apex mucroné, et une base symétrique et arrondie légèrement incurvée vers l’arrière. La face supérieure est vert foncé et rugueuse et présente de nombreuses petites protubérances marquées provenant des glandes qui contiennent les huiles aromatiques et une veine déprimée. Le dessous est pubescent, et il montre une couleur verte plus claire et des protubérances moins marquées et une veine pennée et proéminente. Odeur et goût aromatiques. Fleurs jaunes pâle unisexuées, groupées en cymes terminales de 3 à 15 évasées, axillaires. Les fleurs mâles présentent de nombreuses étamines dans différents verticilles tandis que les fleurs femelles ont un pistil avec de nombreux carpelles uni-ovulés. Le fruit est une petite drupe noire ovale. Il a un parfum aromatique et une amertume qui ressemble à celui du citron ou du camphre. Il appartient à la famille des Monimiaceae.

L’usage du Boldo en phytothérapie

Usage interne

  • Troubles hépatobiliaires : hépatite, dyskinésie hépatobiliaire, insuffisance hépatique, congestion hépatique, lithiase biliaire, cholélithiase, cholécystite, cirrhose.
  • Troubles digestifs : digestion lente ou difficile, manque d’appétit, dyspepsie hyposécrétante, météorisme et flatulences, estomac gonflé et goût amer dans la bouche, spasmes gastro-intestinaux.
  • Sécheresse en bouche
  • Constipation d’origine hépatique
  • Migraines produites par des troubles biliaires,  maux de tête et  céphalées
  • Infections génito-urinaires, cystites, etc.
  • Insomnie d’origine hépatique, irritabilité et vertiges
  • Rhumatismes, arthrite, hyperuricémie
  • Ascaridiose

Le Boldo ne doit pas être utilisé comme anthelminthique chez l’enfant, à moins d’être supervisé par un professionnel de la santé.

Usage externe

  • Névralgies, maux de tête (compresses)
  • Douleurs rhumatismales (cataplasme, bains)
  • Maux de dents

Les origines du Boldo

Le boldo est une plante indigène des montagnes arides du Chili. Parfois, il est également cultivé en Italie et en Afrique du Nord. Le  Boldo se développe principalement dans des terres sèches et ensoleillées, dans des zones peu humides avec des sols caillouteux, jusqu’à 1 500 mètres de haut, où il peut s’adapter aux conditions défavorables de la sécheresse. Il fleurit de juillet à novembre (hiver au Chili). Les feuilles sont récoltées en décembre et janvier (été au Chili) bien que dans la plupart des cas, ce processus se déroule en automne. Sa graine a un endosperme abondant bien que sa propagation soit difficile en raison de la lenteur de la germination des graines.