Les bienfaits du Marronnier d’Inde

marronnier d'inde, plante

Description

Cet arbre de 20-30 cm a des feuilles opposées, avec un tronc épais d’écorce grisâtre, lisse chez les jeunes spécimens et craquelé et écailleux chez les adultes, avec le sommet ovale et épais. Feuille longue et pétiolée, composé palmé avec 5 à 9 folioles de tailles différentes, de couleur vert foncé sur la gerbe et plus pâles sur la face inférieure, tranchantes et inégalement dentées. Nombreuses fleurs en inflorescences allongées accrocheuses, coniques et irrégulières, en grappes terminales dressées, hermaphrodites (celles placées à la base de l’inflorescence) ou uniquement mâles (les autres) avec 4-5 pétales différents, avec une tache rose ou jaunâtre à la base. L’étamine est composée de 5-9 étamines et de trois carpelles de gynécée, hérissés d’épines coniques et un peu acérées. La capsule s’ouvre à partir de trois valves apicales et contient 1 à 3 graines globuleuses, avec une tête de couleur marron clair et un fil blanchâtre et ovale. Le Marronnier d’Inde appartient à la famille des Hippocastanaceae.

C’est un arbre venant d’Asie Mineure ou d’Asie Centrale, il pousse dans les zones montagneuses et humides du nord de la Grèce, Albanie et Bulgarie, il est également cultivé comme plante ornementale. Il fleurit au printemps (à partir d’avril) et les graines qui mûrissent sont récoltées en octobre (en automne) pendant la chute des fruits et l’écorce de branche est utilisée en mars (au printemps).

Les châtaignes que nous mangeons normalement proviennent du châtaignier commun (Castanea Sativa) et sont totalement différentes de celles de l’Aesculus hippocastanum, dont les fruits ne conviennent pas à la consommation humaine.

Partie utilisée 

De préférence ses graines, mais l’écorce et parfois les feuilles peuvent être utilisées

Indications

Graines

  • Varices et autres insuffisances veineuses chroniques aux extrémités : lourdeur, gonflement, douleur, sensation de picotements, crampes nocturnes dans les mollets.
  • Hémorroïdes.
  • Réabsorption de l’œdème, en particulier après la chirurgie.
  • Prévention de la thrombophlébite et des ulcères variqueux.
  • Fragilité capillaire cutanée : couperose, pétéchies, ecchymose, hématomes, érythrose, etc.
  • Autres : Les graines ont été utilisées en médecine populaire pour traiter la diarrhée, la fièvre et l’arthrite.
  • Affections cutanées : dermatite
  • Écrans solaires

Feuilles et écorce

  • En cas de fragilité et de conditions congestives veineuses et lymphatiques : varices, hémorroïdes, ulcères variqueux, prévention des phlébites et thromboses, œdèmes, épistaxis, ecchymoses, métrorragies, etc.
  • Traditionnellement, ils ont été utilisés pour le traitement de diarrhée, fièvre. Arthrite, œdème, hyperplasie bénigne de la prostate, syndrome prémenstruel et toux improductive.

Nos produits à base de Marron d'Inde

Extrait de Marron d’Inde

Participe à une circulation du sang normalisée et fluide. Apporte un confort usuel.
11.00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points