Bardane ( Arctium Lappa )

une fleur de bardane

Bienfaits et vertus de la Bardane

Plante très connue, comme dépurative contre l’eczéma ou encore pour son effet anti-inflammatoire et antioxydant, la bardane possède de nombreux autres atouts. En phytothérapie, les parties utilisées sont les racines ainsi que les feuilles. Plus rarement, les fleurs et fruits peuvent l’être aussi.

Les feuilles de Bardane

Le feuilles de Bardane ont de nombreux bienfaits. Elles peuvent êtres utilisées en infusions, décoctions ou encore en cataplasmes, pour soulager certains symptômes et affections :

  • Affections cutanées : contusions, plaies, abrasion, engelures, piqûres d’insectes
  • Le jus de feuilles fraîches peut-être appliqué en compresse ou en lotion sur le cuir chevelu. Le but est d’éviter la chute des cheveux.

Les racines de Bardane

Les racines de Bardane, récoltées en avril avant la floraison, ont des propriétés utiles dans un grand nombre de troubles.

  • Troubles cutanés : en cas de psoriasis, dermatite séborrhéique, impuretés cutanées, kystes sébacés, dermatose, acné, furoncles, eczéma, ulcères variqueux, pied d’athlète, dermatomycose, maladies éruptives (varicelle, rougeole), etc.
  • Goutte et hyperuricémie
  • Troubles génito-urinaires, cystite, urétrite, pyélonéphrite (infection rénale), oligurie, lithiase rénale
  • Œdèmes, surcharge pondérale avec rétention d’eau, cures dépuratives
  • Fièvre
  • Hypertension
  • Hyperglycémie, diabète de type II, patients pré-diabétiques atteints de furonculose, etc.
  • Manque d’appétit, dyspepsie hypo-sécrétrice, dyskinésie hépatobiliaire
  • Rhumatismes (arthrose, arthrite, etc.) douleurs rhumatismales
  • Troubles cutanés, ulcères, plaies, furonculose, démangeaisons, acné, abcès, dermatomycose, ichtyose, psoriasis
  • Pellicules, eczéma du cuir chevelu, dermite séborrhéique du cuir chevelu, perte de cheveux (frottements)
  • Dans les bains: améliore l’élimination des toxines sur toute la peau

Description botanique de la Bardane

Plante herbacée bisannuelle, de 80-150 cm de hauteur. Au cours de la première année, elle ne développe que la racine et les parties inférieures de celle-ci, donnant naissance à une rosette de grandes feuilles. Le dos est duveteux, recouvert d’un tissu de poils doux étalés sur la surface. Les feuilles inférieures sont très grandes et ont des tubes laticifères avec des pétioles larges et cordées, tandis que les supérieures sont plus petites et de forme ovale. Les inflorescences sont des divisions de fleurs pédonculées qui se regroupent pour former des cymes. Fleurs tubulaires violettes ou rouge violacé sur le bord supérieur, groupées en corymbes avec de petits aiguillons crochus qui adhèrent à tout ce avec quoi ils entrent en contact. En s’attachant à des poils d’animaux , les fleurs peuvent ainsi se répandre ailleurs. C’est ainsi que la Bardane  peut se diffuser. Elle appartient à la famille des Composées (Asteraceae).

Comme la bardane pousse librement dans les friches et les haies, elle peut être cueillie à l’état sauvage. Elle poussera dans presque tous les sols, mais les racines se développent mieux dans un sol léger et bien drainé. La récolte doit se faire au printemps de la deuxième année, avant la floraison, qui a lieu entre juillet et septembre. De cette façon, la racine conservera ses propriétés.