Myrtilles (Vaccinium Myrtillus)

Description

Arbuste à feuilles caduques, de 20-60 cm, densément ramifié. Sous le sol, il développe un large réseau de racines superficielles et de ramifications repenties.Le caducée est ovale à lancéolé et les feuilles sont  alternes de 3-8 cm en longueur, entières, péninservées, à l’apex aigu et au bord denté, de consistance membraneuse, de couleur verte glabre et brillante sur la face supérieure de la feuille et légèrement parsemées de poils sur la face inférieure de la feuille.. En automne, les feuilles deviennent orange à écarlate. Les fleurs sont isolées à l’aisselle de la feuille, bien qu’elles puissent également être trouvées en petits groupes formant des grappes axillaires.Les fruits sont des baies bleues globulaires, de 6-8 mm de diamètre, de saveur aigre-douce, aplaties en haut, où se trouvent les restes du style et le calice, formant une petite couronne arrondie. Dans la partie supérieure, il a une petite couronne qui le différencie du cassis. Il appartient à la famille des Ericacées .

La myrtille est originaire d’Eurasie, d’Amérique du Nord et du Japon. Elle est particulièrement abondante dans les forêts mixtes de montagne, dans les climats froids entre 500-2000 mètres et dans tous les sols siliceux arides de l’hémisphère Nord. On le trouve dans la plupart des pays d’Europe (Alpes, Apennin central, Pyrénées), en Asie, en Amérique centrale, aux États-Unis et au Canada avec un climat atlantique, dans les forêts de conifères et les landes. Elle  fleurit d’avril à juin et ses fruits mûrissent à partir de juillet et au-delà. Les feuilles doivent être récoltées lorsque la plante a son apogée de développement, généralement en juin. Les baies sont récoltées en août ou septembre, ou même pendant les premiers jours de juillet si la plante est suffisamment mature, et lorsque les baies présentent une couleur bleue, presque noire. D’un point de vue écologique, la myrtille est importante non seulement en raison de ses fruits, mais aussi parce qu’elle protège les sols forestiers de l’érosion .Elle contribue à la formation du humus.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, certains pilotes de la British Air Force ayant pour mission de voler pendant les opérations de nuit ont remarqué que leur vision s’était améliorée après avoir mangé une gelée de myrtille. Plus tard, cet effet des myrtilles sur la vision a été prouvé. Les bleuets préviennent la perte de vision causée par la dégénérescence rétinienne qui apparaît généralement chez les personnes âgées. D’autres études montrent les effets positifs de l’association de myrtilles et de vitamine C pour prévenir et limiter la progression de la  cataracte.

Partie utilisée

Fruits mûrs (frais et séchés) et feuilles.

Les indications

Fruits frais

  • Troubles de la vision d’origine circulatoire: rétinite pigmentaire, rétinopathies d’origine hypertensive ou diabétique, myopie, nyctalopie (diminution de l’acuité visuelle en lumière relativement faible) et glaucome.Ils sont utilisés pour améliorer la vision nocturne, l’adaptation à l’obscurité et la normalisation de la vision lors d’une exposition à une lumière intense.
  • Insuffisance veineuse: syndrome de pré varicose (amélioration des signes et symptômes tels qu’œdèmes, lourdeur et douleur dans les jambes, etc.), varices, hémorroïdes, phlébite, thrombophlébite.
  • Fragilité capillaire.
  • Micro angiopathies diabétiques, séniles et artériosclérotiques. > Prévention des maladies coronariennes.
  • Infections urinaires.
  • Dysménorrhée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire