Capselle Bourse-à-Pasteur (Capsella Bursa Pastoris)

Description

C’est une plante annuelle, herbacée, pubescente. Tige dressée, mince et cylindrique, peu ramifiée, 10-50 cm de  hauteur. Feuilles basales polymorphes (de différentes formes) en rosettes, pétiolées à presque sessiles, entières, lobées ou pennatifides, ob lancéolées, elliptiques ou oblongues au contour général, 2-15 cm long et 0,5-2,6 cm de marge large, lisse ou dentée, base effilée et peu de nervures apparentes; feuilles supérieures sessiles, lancéolées-hastées (avec la base comme flèche) ou auriculées (avec des appendices en forme d’oreille) à la base, dentées ou entières,l’apex est émoussé jusqu’à 15 cm de longueur. Feuilles et tiges à poils simples et en forme d’étoile. Fleurs blanches ou roses, groupées en corymbes terminaux, tétramères, petites. Pétales blancs de 2-3 mm, presque deux fois plus longs que les sépales, qui sont verts. Fruit en silice (silice courte et large), déhiscent, 6-9 mm, presque de même longueur et largeur, en forme de triangle inversé et d’apex cranté, perpendiculaire aplatie à la paroi (silicule de paroi étroite), en grappe allongée sans bractées, les marges latérales sont convexes ou droites et chacune en contient environ 20  graines. Graines de contour oblong, d’environ 0,1 mm de long, brune- rougeâtre. La plante tire son nom de la ressemblance de ses sachets de semences plats avec un sac à main en cuir commun à l’ancienne . Il appartient à la famille Brassicae.

 

La plante pousse dans les décombres, les champs, les bords de route, les prairies sèches, etc. et fleurit presque toute l’année, bien qu’elle abonde davantage au printemps. La récolte se fait  presque tout au long de l’année, ce qui est le moment opportun où elle commence à fleurir.

Pièce utilisée

Pièces aériennes.

Indications

Usage interne

  • Hémorragies de toute étiologie: épistaxis, hématurie, métrorragie, hémoptysie, ménorragie.
  • Varices et hémorroïdes.
  • Infections génito-urinaires: cystite, urétrite, urétrite, pyélonéphrite, oligurie, urolithiase.
  • Hyperazotémie, hyperuricémie, goutte.
  • Oedèmes
  • Surpoids accompagné d’une rétention d’eau.
  • Dysménorrhée.
  • Elle a été utilisée à la place de la quinine pour traiter la fièvre intermittente.

Usage externe

  • Epistaxis
  • Lésions hémorragiques et superficielles cutanées.
  • Favorise le nettoyage et la cicatrisation des plaies.
  • Contusions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 commentaire

Mes points